L'HOTELLERIE DE PLEIN AIR EN ANJOU

Je viens de lire l'article du Courrier de l'Ouest concernant la fréquentation en nette amélioration de l'hôtellerie de plein air en Anjou
On critique souvent les collectivités sur leurs dépenses mais quand il y a de la réussite, on oublie quelquefois de reconnaître leurs succès
C'est bien ce qui s'est passé pour ce dossier important avec un résultat 2015 de 57O.OOO nuitées et 11,60 % d'augmentation par rapport à 2014
Ce résultat est le fruit d'une parfaite collaboration entre le département, le comité du tourisme et les professionnels et gérants de camping
Il y a une dizaine d'années la situation était complètement différente
La qualité de certains campings laissaient à désirer et n'avait rien de touristique
Anjou tourisme a pris ce problème à bras le corps en commençant par reconnaître ce tourisme de masse oublié en faisant rentrer son responsable départemental au Conseil d'Administration du CDT
En même temps une étude était lancée sur les sites départementaux
Nos collaborateurs ont donc sillonné tout le département, étudié avec les responsables privés ou publics chaque terrain
Il en est ressorti des conclusions très intéressantes
Nous n'avons pas hésité à dire à certains maires que leur lieu ne ressemblait en rien à un accueil pour touristes et qu'il fallait soit engager des travaux importants d'investissements pour rentabiliser les fonds publics ou carrément fermer ce qui ne ressemblait en aucune façon à un camping
Chaque rencontre avec le responsable public ou privé a donné lieu à une réponse précise d'amélioration dans cet état de lieu
Dans un second temps nous avons organisé chaque année un séminaire maintenant très suivi par tous les gérants où il est fait le point sur toutes les réglementations ou législations nouvelles obligatoires
Une collaboration efficace et un climat de confiance s'est établi entre le syndicat de l'hôtellerie de plein air, le comité du tourisme, le département, financeur du CDT et les directeurs de sites.
Ensuite Anjou Tourisme a recherché parmi les investisseurs spécialisés des financements pour réaliser de significatives améliorations tant au niveau des structures que de la gestion
C'est ainsi qu'en dix ans de nombreuses opérations ont changé complétement le visage de l'Hôtellerie de plein air en Maine et Loire
Le résultat de ce travail qui n'a rien coûté au département explique en partie l'amélioration de la fréquentation touristique importante 2015
C'est pourquoi je veux féliciter dans un seul ensemble le Département et son président qui ont fait confiance au CDT, Anjou Tourisme et ses collaborateurs pour ce travail remarquable, le syndicat de l'Hôtellerie de plein air et ses adhérents qui ont compris que travailler ensemble en pleine confiance était une source de développement de leurs entreprises
En conclusion quand la réussite est au rendez vous, il faut le faire savoir

Dominique Monnier

NOTE
Les campings du département ont investi plus de 13 500 000 €HT au cours des 5 dernières années
1) 13 542 000 € d’investissement total, soit 2 708 400 €/ an
2) en moyenne un camping a investi 208 346 €/ 5 ans, soit 41 669 €/ an
3) les campings
Privés ont investi : 7 839 168 € (1 567 833 €/an)
En DSP ont investi : 2 799 994 €(559 999 €/an)
Publics ont investi : 2 903 359 €(580 672 €/an)



PHARMACIE DE GARDE

Lorsque vous cherchez une pharmacie de garde,
Vous n'êtes pas obligés d'appeler le 17 ou d'aller à la gendarmerie :
Vous faites www.3237.fr sur Internet
Et vous obtenez la pharmacie de garde la plus proche de votre domicile
en indiquant les critères de recherche (code postal ou ville et le code à recopier).
Le site www.3237.fr permet de trouver les pharmacies de garde
par département, même si tous ne sont pas encore couverts...
(accessible 24h/24h)

COMMUNE DU PUY NOTRE DAME

Si vous arpentez les rues du Puy Notre Dame, vous pourrez apercevoir de nouveaux travaux qui améliorent l'esthétique du village
En effet depuis que la commune soutient les restaurations de facades avec un contrat de Saumur Agglo (provenant de fonds du département) à hauteur de 20% et plafonné à 2000€, plus d'une centaine de ravalements a été réalisée depuis de nombreuses années
Ainsi trois opérations viennent d'être terminées sur des immeubles dont les photos sont jointes
De nombreuses municipalités du Saumurois ont pris la même délibération que le Puy Notre Dame
Félicitations à la commune pour cette belle opération



Cet immeuble situé rue Notre Dame était à l'origine une épicerie tenue par Monsieur et Madame Millet.
Il a même un moment été peint en violet et son ravalement remet un valeur la montée vers la Collégiale



Immeuble en haut de la rue des Picards
A l'origine la CAVAL avait un magasin dont le directeur était Maurice Viger.
Ce dernier a ensuite monté lui même l'entreprise SCPA bien connue sur la Commune



Immeuble rue du Bélier d'Or

HISTOIRE DE PRESIDENTS - LES TEMPS CHANGENT



Bruno Retailleau et Christian Gilet

En février 2015, comme vice président du Conseil général en charge de l'agriculture, j'accompagnais le président Gilet au salon de l'agriculture pour la visite annuelle des exposants angevins
Au fil de notre périple nous avions rencontré incidemment Bruno Retailleau (photo) alors président du Conseil Général de Vendée
Les élections de mars ont passé et la Vendée a changé de président pendant que Christian Gilet était confirmé sur le Maine et Loire
Nous ne savions pas à l'époque que nous parlions au futur président de la Région des Pays de Loire

PARTICIPATION CITOYENNE

GAZETTE n°5 de la communauté de brigades de gendarmerie de MONTREUIL-BELLAY

Calendrier

Attention le moment des calendriers arrive
Hormis pour une association que vous connaissez, ou autre organisme habituel,
n'achetez pas à des inconnus.
L'époque de l'année où nous arrivons est propice à toutes les mauvaises intentions,

Le conseil de « Théo », mascotte de la Gendarmerie :

Les détecteurs de fumées

Méfiance ! Rendus obligatoires par les assurances, et de plus, sécuritaires, nous commençons à recevoir des signalement (en métropoles) d'agissement d'individus se présentant comme pompiers, et vêtus comme tels. Ces derniers se disent mandatés pour procéder à la vérification de l'homologation et du bon fonctionnement de vos détecteurs.
Il s'agit d'un motif d'introduction dans votre domicile > les pompiers ne réalisent pas cette mission !
Périodiquement cambriolés dans leurs casernes, des équipements et de l'habillement peut ainsi être utilisé lors de ces actes. Cet habillement est par ailleurs en vente libre sur le Net
Prudence.

Accidents

On enregistre chaque année onze millions d’accidents de la vie courante.
Ils font quatre millions et demi de blessés et près de 20.000 morts.
C’est cinq fois plus que les accidents de la route, considéré comme une grande cause nationale, et vingt fois plus que les accidents du travail.
Deux tiers des victimes d’accidents domestiques mortels ont plus de 75 ans.

Attention

Revenus après quelques mois d'absence, des vendeurs à la sauvette s'installent sur les rond-points et grosses intersections.
Affichant des petits drapeaux tricolores qu'ils se proposent de vous vendre, ainsi que du nougat, ils se présentent parfois sous un argument d'insertion ou associatif.
ATTENTION : hormis le fait que ces actions sont interdites, les produits vendus sont exagérément chers, et surtout il s'agit là d'une excellente occasion pour «jeter un coup d'oeil » dans votre véhicule
Vous en voyez > signalez les

LES REGIONALES

Non Monsieur CLERGEAU"
La politique et les élections n'autorisent pas tout

"Sans tambour ni trompette sans aucune invective sur l'adversaire".
"Voilà un véritable discours politique"

ou bien

"En tant que président du CG 85, il a su faire les bons choix financiers",
"la preuve, je dis cela et c'est mon ancien patron"."

C'est ce que je viens de lire sur le site de Bruno Retailleau
à la suite de son meeting d'hier soir
Monsieur Clergeau vous devriez en prendre de la graine
au lieu de parler dans votre réunion d'hier soir d'entreprise de démolition
Vous parlez d'un absent, rétrograde et diviseur
J'ai travaillé avec lui au comité régional du tourisme
C'est tout le contraire
C'est un gros travailleur abordable, un homme de consensus
qui au moins lui collaborera avec les départements que vous avez
ignorés
Ne pas respecter son adversaire n'amène jamais rien de bon
Je préfère la correction à l'invective
Dominique Monnier

LE SAVIEZ VOUS

En 2002 l'assemblée générale du Comité Régional du Tourisme avait eu lieu au Puy Notre Dame
J'ai retrouvé les articles de presse relatant cette réunion
Madame Boissy présidait cette association qui dépendait de la Région et j'en étais le vice président
Le président de Région était François Fillon
C'est à cette époque que j'ai connu le premier vice président en charge du Tourisme
Bruno Retailleau, actuel candidat aux élections
C'était un homme très agréable et abordable qui travaillait avec sérieux
On le retrouve sur la photo du haut au premier rang



Bruno Retailleau au premier rang

REGIONALES - MON POINT DE VUE

Aujourd'hui l'avenir de la Région va se jouer.

Votre vote sera essentiel.

Cette collectivité est considérée comme lointaine par beaucoup d'électeurs qui s'en désintéressent.
Et pourtant notre quotidien se joue dans ce choix.
Quelles sont les compétences des nouvelles Régions?
L'économie, les transports scolaires, ferroviaires, les lycées, l'apprentissage, l'agriculture.
A une période où les fonds publics se font de plus en plus rares, il est important de connaître les priorités et les programmes de chacun des candidats.
Il ne s'agit pas de dire que la politique nous dégoûte, que les politiciens sont tous des incapables, c'est le lendemain du vote que les élus régionaux disposeront de nos impôts pour les dépenser. C'est la raison pour laquelle je ne m'abstiendrai pas car je veux avoir le droit de contester éventuellement les choix qui seront faits.
Mais il y a une condition pour cela, il faut avoir pris position et mis son bulletin dans l'urne.
J'ai essayé de comprendre les programmes de chacun des candidats avec un avantage certain, celui d'avoir été conseiller général et maire et d'avoir vécu les arbitrages budgétaires pour la confection d'un budget départemental ou communal et ses priorités.
Prenons en premier celui du Front National avec un candidat inconnu parachuté de Paris et qui ne connaît pas les Pays de Loire.
Je viens de voir un article sur son projet qui me fait peur.
Quel est son programme?
Retour de la retraite à 60 ans.
Les Français ne sont pas dupes.
Ils savent parfaitement que l'espérance de vie augmente et que les actifs sont minoritaires par rapport aux retraités.
Qui paiera nos retraites? Quelle ignorance dangereuse!
Augmentation de tous les salaires et du SMIC de 200€, augmentation des taxes d'importation (encore une de plus).
On sait ce que nous a coûté 1981 sur lequel on revient continuellement.
Alors de grâce, Mesdames et Messieurs les Candidats du Front National, arrêtez vos promesses afin de nous évitez de rattraper vos décisions démagogiques que nous risquons encore payer pendant 40 ans.
En second celui du parti socialiste de Monsieur Clergeau.
Ce monsieur a l'expérience puisqu'il était déjà le premier vice président de Monsieur Auxiette, actuel président de la Région.
Ses propositions principales sont édifiantes.
La première, très démagogique, avec les transports scolaires gratuits.
On reprend six ans après la proposition d'un ancien candidat de droite à la Région, proposition non retenue par les représentants de la gauche dont faisait partie Messieurs Clergeau et Béatse. Si ils jugeaient alors que Monsieur Béchu faisait une erreur, pourquoi la reprendre aujourd'hui
Il faut savoir qu'actuellement le département prend à sa charge 83% du transport, la charge restant aux familles est donc de 17%.
Le coût moyen par élève transporté est de 917 euros,
Plus de 27000 élèves bénéficient des transports réguliers et spécifiques scolaires chaque jour.
Le budget transport est d’environ 22 millions d’euros HT par an. Le conseil départemental récupère la TVA.
Cela veut dire que si demain la région fait la gratuité, elle perdrait la récupération de la TVA , soit environ 3 millions d’euros qu’il faudrait ajouter au 17% des sommes jusqu’à présent payées par les familles
Il ne faut surtout pas oublier que toute gratuité régionale est payée par nos impôts
Et que dire de la construction d'un collège à Beaupréau , sous prétexte d'égalité entre le public et le privé, au risque de déstabiliser les deux collèges publics voisins de Chemillé et Montigné. Stella Dupont, tête de liste du Maine et Loire, agréable de relation au Conseil Général avec ses collègues de droite, n'a eu de cesse de réclamer ce collège public sans s'occuper des finances du département et sans en analyser les conséquences.
Pourquoi également dénigrer le candidat de droite, Bruno Retailleau, qui veut combattre la drogue dans les lycées alors que tous les parents s'inquiètent de cette situation . L'impopularité des politiques devrait les alerter sur les risques à oublier ce pourquoi ils ont été élus!
En agissant ainsi ils font de la démagogie, celle qu'ils dénoncent dans leurs discours .
Mon choix, vous l'avez compris est fait.
Les projets de la liste angevine emmenée par Paul Jeanneteau et Isabelle Leroy me semblent réalistes.
Un Grenelle de l'apprentissage, un plan d'urgence pour l'agriculture et pour les routes (pour sauver le BTP et ses emplois), une simplification des aides aux entreprises, un plan d'économie sur les dépenses de fonctionnement, me paraissent des propositions sérieuses pour provoquer un déclic et surtout pour lutter contre le chômage, fléau de notre pays.
C'est pourquoi je ferai confiance à Bruno Retailleau, car c'est un ami que je connais et avec qui j'ai travaillé avec sérieux au comité régional du tourisme.
Ces propositions me paraissent les seules raisonnables

Dominique Monnier

UN 5 AOUT 2015 AU PUY NOTRE DAME A 8 H 10

Il était une fois
Une petite montgolfière,
Qui, de beau matin,
Se levant,
Voulut tel le zénith
Ressembler au soleil.



Elle rencontra la lune
Sur le temps du coucher:

« Toi qui croise le jour,
Sais tu où il se lève »?

« Toujours à l'est, amie ».
Lorsque moi je m'efface



Se dirigeant à l'ouest
En direction d'Anjou,
Elle découvrit au loin
Déplaçant sa nacelle
Trois flèches de collégiale.



Elevant son panier,
Elle découvre en plein ciel
Petit Mont Saint Michel

Cette jolie cité
Qu'on dit de caractère
Est ainsi appelée,
Dans la charte
Du parc naturel régional

C'est un village de charme
Haut lieu du Saumurois

Le Puy Notre Dame.



Distinguant la beauté du lieu,
Elle avance doucement,
Contemple le ciel
D'un bleu immaculé

Elle se hasarde alors
A droite du grand clocher
Pour enfin s'effacer
Comme le dieu du Nil
Sur la fin de journée.



Tel le roi Soleil
Vers l'ouest s'en est allé
Dormir pour oublier
Les soucis de la vie
Devant tant de beauté