Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dominique MONNIER

Blog de Dominique Monnier, Vice président du Conseil Général

Par Dominique Monnier, vendredi 31 octobre 2014 à 20:56 :: Informations cantonales

Et Lydia LHeroux, sa suppléante, Maire de Saint Just sur Dive

SAMEDI 1ER NOVEMBRE 2014



De 2008 à ce jour :191.777 visiteurs

2014:.. 65.001
2013:.. 59.273
2012:.. 38.642
2011:.. 13.258
2010:.... 8.783
2009:.... 4.293
2008:.... 2.527

METEO DU CANTON DE MONTREUIL BELLAY

Pour le détail météo heure par heure
Tapez sur info en violet sur la dernière ligne

REVUE DE PRESSE

Lu dans le Courrier de l'Ouest

31 Octobre 2014

Par Dominique Monnier, jeudi 30 octobre 2014 à 20:54 :: Informations cantonales

INFORMATIONS

DOTATION 2015 COLLEGE CALYPSO



PRIX DE RESTAURATION COLLEGE CALYPSO



Lu dans le Courrier de l'Ouest







FOOTBALL CANTONAL

CHAMPIONNAT SENIORS

Quatrième journée - 2 Novembre
(Les équipes du canton sont en gras)

Première division
Groupe D

Tierce Cheffes As 2 - Saumur Ofc 3
Juigne Fc Louet - Gennes Les Rosiers
Villeveque Soucelles - Beaufort En Vallee 2
Bauge Ea Baugeois - Ambillou Asvr
Vivy Neuille 90 As - Trelaze Foyer 2
Varennes Villeber Es - Le Puy Vaudelnay Es

Classement
1 Varennes Villeber Es 12
2 Ambillou Asvr 10
3 Villeveque Soucelles 9
4 Tierce Cheffes As 2 9
5 Vivy Neuille 90 As 8
6 Beaufort En Vallee 2 7
7 Gennes Les Rosiers 7
8 Trelaze Foyer 2 6
9 Le Puy Vaudelnay Es 6
10 Saumur Ofc 3 6
11 Bauge Ea Baugeois 4
12 Juigne Fc Louet 2


Deuxième division
Groupe D

Chace St Cyr 2000 - Doue La Fontaine Rc 2
Brion Js - Saumur Portugais
Le Puy Vaudelnay Es 2 - Saumur Bayard As 2
St Math Menitre Fc - Allonnes Brain Uf
Nueil Haut Layon - St Melaine/aubance 2
Le Coudray Macouard - Longue Ac 2

Classement
1 Doue La Fontaine Rc 2 12
2 Brion Js 10
3 Saumur Portugais 10
4 Nueil Haut Layon 9
5 Allonnes Brain Uf 9
6 Saumur Bayard As 2 7
7 Chace St Cyr 2000 7
8 Le Puy Vaudelnay Es 2 6
9 St Math Menitre Fc 6
10 Le Coudray Macouard 4
11 St Melaine/aubance 2 4
12 Longue Ac 2 3


Troisième division
Groupe E

Chace St Cyr 2000 2 - Doue La Fontaine Rc 3
Varennes Villeber Es 2 - Nueil Haut Layon 2
St Hilaire Vihiers 3 - Brissac Aubance Es 2
Breze Ol - Thouarce Fc Layon 2
Ambillou Asvr 2 - Le Puy Vaudelnay Es 3
Saumur Portugais 2 - Martigne Es Layon 2

Classement
1 Nueil Haut Layon 2 10
2 Doue La Fontaine Rc 3 9
3 Thouarce Fc Layon 2 8
4 Breze Ol 8
5 Ambillou Asvr 2 7
6 Le Puy Vaudelnay Es 3 7
7 Martigne Es Layon 2 7
8 Varennes Villeber Es 2 7
9 St Hilaire Vihiers 3 6
10 Brissac Aubance Es 2 5
11 Saumur Portugais 2 5
12 Chace St Cyr 2000 24


Quatrième division
Groupe H

Le Puy Vaudelnay Es 4 - Montreuil Bellay Ua
Montilliers Es 3 - Valanjou As 3
Martigne Es Layon 3 - Turquant As Cote 2
Thouarce Fc Layon 3 - Breze Ol 2
Nueil Haut Layon 3 - Ambillou Asvr 3
St Lambert Levees 2 - St Hilaire Vihiers 4

Classement
1 St Hilaire Vihiers 4 12
2 St Lambert Levees 2 12
3 Le Puy Vaudelnay Es 4 9
4 Thouarce Fc Layon 3 9
5 Breze Ol 2 9
6 Turquant As Cote 2 7
7 Montreuil Bellay Ua 7
8 Valanjou As 3 7
9 Montilliers Es 3 6
10 Nueil Haut Layon 3 4
11 Ambillou Asvr 3 3
12 Martigne Es Layon 3 3


CHAMPIONNAT JEUNES

Journée du 2 Novembre

Deuxième division U19
Groupe C

Doue La Fontaine Rc - Longue Ac
Gj Du Vihiersois - Gj Coron Sal Cps (Forfait général)
Gj Brissac St Melain :Exempt
Chace St Cyr 2000 : Exempt

Classement
1 Gj Brissac St Melaine 12
2 Gj Du Vihiersois 8
3 Doue La Fontaine Rc 5
4 Longue Ac 2
5 Chace St Cyr 2000 2
6 Gj Coron Sal Cps 0


Troisième division U17
Groupe F

Prochaine journée : 8 Novembre

Classement
1 St Aubin Js Layon 14
2 Le Puy Vaudelnay Es 13
3 Valanjou As 12
4 Ambillou Asvr 9
5 Gj Chemille2 Mel Maug 8
6 Gj Du Vihiersois 7
7 Gj Vezins2 Collinevre 7


Deuxième division U15
Groupe C

Prochaine journée : 8 Novembre


Classement
1 Le Puy Vaudelnay Es 17
2 Gj St Mathurin L A 17
3 Doue La Fontaine Rc 15
4 Saumur Bayard As 12
5 E/Denee-Murs 11
6 St Aubin Js Layon 11
7 Martigne Es Layon 10
8 E/Longue-St Lambert 5


Quatrième division U15
Groupe B

Prochaine journée : 8 Novembre


Classement
1 E/Mont.Bell-Coudray 17
2 Vivy Neuille 90 As 17
3 E/Varennes-Cote 14
4 Gj Brissac2 St Melain 14
5 E/Ambillou-Doue 10
6 Allonnes Brain Uf 10
7 Gennes Les Rosiers 8
8 E/Gj Jumelles2-Beauf 5


30 Octobre 2014

Par Dominique Monnier, mercredi 29 octobre 2014 à 20:50 :: Informations cantonales

Lu dans le Courrier de l'Ouest








Lu dans Acteurs Publics

Rapport de la Cour des Comptes
Entre les “amalgames” dénoncés par les élus communaux et la “convergence de vues” constatée par l’Assemblée des départements de France, le rapport de la Cour des comptes sur les finances locales publié le 14 octobre relance les divisions entre les différents échelons de collectivités.

Nul doute que les conclusions de la Rue Cambon sur l’état des finances locales, présentées le 14 octobre dans un rapport, n’allaient pas laisser de marbre les élus des collectivités. Il faut pourtant noter la disparité de leurs réactions.

Particulièrement pointé du doigt par le rapport de la Cour des comptes, le bloc communal a rapidement fustigé “des amalgames” visant à faire porter aux collectivités locales “la responsabilité dans la crise des finances publiques” de la France. Dans un communiqué commun transmis par l’Association des maires de France, les 6 associations nationales d’élus communaux jugent que “le procès de mauvaise gestion financière n’est pas acceptable”.

Les communes accusent l’État

“Si le bloc communal entend assumer ses responsabilités en contribuant à la réduction du déficit de l’État, il considère qu’il est malhonnête de comparer le recours à l’emprunt par l’État et le recours à l’emprunt des collectivités locales”, accuse le communiqué. Il rappelle que celles-ci “ne sont autorisées à emprunter que pour financer des investissements publics, contrairement à l’État, qui emprunte pour faire face à un déséquilibre entre ses charges et ses ressources courantes”.

“Plutôt que des spéculations sur l’endettement futur ou sur les dépenses de fonctionnement des collectivités locales, les élus du bloc communal auraient préféré que la Cour (…) formule des propositions concrètes pour freiner la stimulation incessante de la dépense publique locale par l’État”, répliquent aussi les élus, citant l’exemple du coût des nouveaux rythmes scolaires.

Les départements prêts à discuter

Autre échelon, autre son de cloche. Du côté des départements, l’heure est à la satisfaction. L’Assemblée des départements de France (ADF) souligne que “l’analyse que fait la Cour de la situation financière des départements rejoint” la sienne.

“Le rapport met en effet en évidence la fragilité croissante des finances départementales (…) D’une part, les ressources des départements sont à la baisse du fait de la très faible progression des recettes de fonctionnement (1,2 %), d’autre part, les départements connaissent une augmentation de leurs dépenses de fonctionnement essentiellement due à celle des dépenses sociales de près de 3,7 %”, écrit l’ADF dans un communiqué.

Elle prend note que, selon la Cour des comptes elle-même, “les départements n’ont pas la maîtrise de ces dépenses et ne peuvent donc engager aucun réel plan d’économies”. Il faut donc, insiste l’ADF, “ouvrir une discussion concernant le financement de la cohésion sociale dans notre pays par les conseils généraux et l’État”.

Les régions pour une refonte de la fiscalité

Tout en reprenant les critiques des élus communaux sur la confusion entretenue entre déficit de l’État et déficit des collectivités, l’Association des régions de France (ARF) trouve quant à elle son compte dans les propositions de la Cour des comptes en termes de fiscalité locale.

Présentant le rapport, le Premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud, a en effet souhaité que “la réforme de l’organisation territoriale” soit “l’occasion de rééquilibrer la structure de financement des régions, en faveur d’une part plus importante de fiscalité”
.
“Les régions saluent les conclusions de la Cour des comptes, qui appelle de ses vœux à une refiscalisation du panier des ressources régionales”, déclare le communiqué de l’ARF. Et de poursuivre : “Les régions ne veulent pas augmenter la pression fiscale, elles demandent seulement un meilleur partage des impôts existants, notamment des impôts locaux, car la répartition actuelle est inégalitaire.” Elles ont donc tout intérêt à accueillir favorablement les conclusions de la Rue Cambon, quitte à faire apparaître des divisions entre les différents échelons territoriaux…

29 Octobre 2014

Par Dominique Monnier, mardi 28 octobre 2014 à 21:22 :: Informations cantonales

Lu dans le Courrier de l'Ouest





COMMISSION ECONOMIQUE DU 2 NOVEMBRE
(Dossiers qui seront étudiés pour être présentés à la commission permanente de 8 décembre prochain)

Dossier n°1 présenté par Michel Mignard

Développement économique - Subventions équipement public

1°) Commune d’Allonnes
Construction d’un bâtiment relais sans preneur de 1 000 m² dans l’Anjou Actiparc « La Ronde »
Maîtrise d'ouvrage : Communauté d’agglomération Saumur Loire Développement
Subvention :30 000 €

2°) Commune de Longué-Jumelles
Construction d’un bâtiment relais sans preneur de 800 m² dans l’Anjou Actiparc de Jumelles
Maîtrise d'ouvrage : Communauté de communes Loire-Longué
Subvention :30 000 €

Dossier n°2 présenté par Michel Mignard

Développement économique - Développer l’accès au haut débit

Demandeur : Mélis@ Territoires Ruraux
Objet : Avenant au catalogue de services

Dossier n°3 présenté par Dominique Monnier

Développement agricole - Soutenir l’agriculture durable
Mesure : Aides aux exploitants Demande de subvention pour prendre en charge une partie des surcoûts liés à la certification « environnementale (niveau 2 ou 3) » ou « agriculture biologique » des exploitants agricoles, dans le cadre d'un programme d'actions en faveur du développement durable
Dotation de 500€ au profit d'une exploitation du Lourous Béconnais

Dossier n°4 présenté par Dominique Monnier

Développement agricole - Fédérer les filières

Demandes de subventions dans le cadre des aides à la création de points de vente directe individuels ou collectifs et/ou d'ateliers de transformation à la ferme

1°) EARL Le point du jour (M. Vincent PAPIAU)
Création d’un atelier de transformation de blé en pâtes alimentaires à la ferme
Le Département est sollicité à hauteur de 11 098,39 € (soit un taux d’aide de 18,80 %).

2°) SCEA Petit Gab à Combrée (MM. GABILLARD)
Création d’un atelier de transformation de blé en farine et pâtes à la ferme ( acquisition de matériels)
Le Département est sollicité à hauteur de 11 750 € (soit un taux d’aide de 18,80 %) .

3°) EARL Bio des champs à Chemillé (M. et Mme VIAU)
Création d’un laboratoire de transformation de cucurbitacées à la ferme (acquisition de matériels)
Le Département est sollicité à hauteur de 1 232,86 € (soit un taux d’aide de 18,80 %).

Dossier n°5 présenté par Dominique Monnier

Commission du développement économique, de l'innovation, de l’enseignement supérieur, de l’agriculture et du tourisme

Demandeur : Syndicat départemental de la race ovine rouge de l’ouest 49
Demande de subvention de fonctionnement au titre de 2014 sollicitée: 500€

Dossier n°6 présenté par Dominique Monnier

Développement touristique - Développer des équipements touristiques diversifiés et de qualité

Equipements touristiques publics
Villes et villages remarquables de l'anjou
Commune de Pouancé : Contrat de valorisation touristique et esthétique
Subvention sollicitée : 100.000€

Dossier n°7 présenté par Dominique Monnier

Développement touristique - itinérances touristiques

Commune de Briollay - Aménagement d’un passage canoë-kayak
Subvention sollicitée : 3.000€

Dossier n°8 présenté par Dominique Monnier

Développement touristique - itinérances touristiques

Mesure : Vélo loisirs tourisme
Demandeur : SIVM du canton d’Allonnes%% Objet : Requalification de la boucle du Nord Saumurois
Subvention demandée : 6 200 € (sur une base de 54,5 km)

Dossier n°9 présenté par Michel Mignard

Accompagnement des territoires - Aide à l’équipement des collectivités%% mesure : contrat départemental de territoire
Demandeurs:
Communauté de communes du canton de Segré
Communauté de communes du Vihiersois haut layon
Objet :Demande de prorogation de délai :Opération figurant au volet 3

28 Octobre 2014

Par Dominique Monnier, lundi 27 octobre 2014 à 18:54 :: Informations cantonales

Lu dans le Courrier de l'Ouest










27 Octobre 2014

Par Dominique Monnier, dimanche 26 octobre 2014 à 21:01 :: Informations cantonales

INFORMATIONS

FOOTBALL CANTONAL - 26 OCTOBRE

Coupe de l'Atlantique 5ème tour

Les Lucs sur Boulogne(Vendée) (Division Régionale Honneur) - Le Puy/Vaudelnay (1ère division ) : 5 - 1

Challenge de l'Anjou 2ème tour

Saint Lambert la Potherie (1ère division) - Saint Cyr en Bourg (2ème division) : 2 - 0

REVUE DE PRESSE

Lu dans le Courrier de l'Ouest







26 Octobre 2014

Par Dominique Monnier, dimanche 26 octobre 2014 à 06:40 :: Informations cantonales

LA LOIRE A VELO - RETOMBEES ECONOMIQUES

Les chiffres 2010

21,5 millions de kms parcourus par an sur l'itinéraire
736.OOO cyclistes par an empruntent l'itinéraire (900.000 en 2014)
15,3 Millions d'€ de retombées économiques
68€ de dépenses/jour pour les touristes à vélo



REVUE DE PRESSE

Lu dans le Courrier de l'Ouest







25 0ctobre 2014

Par Dominique Monnier, vendredi 24 octobre 2014 à 20:40 :: Informations cantonales

Lu dans le Courrier de l'Ouest





AU SUJET DE LA REFORME TERRITORIALE
AGENCE AFP/Philippe Huguen

Certains spécialistes se perdent dans leur science. Ils produisent des ouvrages auxquels nul ne comprend rien, si ce n'est eux-mêmes et une poignée de leurs collègues. D'autres savent au contraire puiser dans leur savoir pour forger des idées neuves et les rendre accessibles au plus grand nombre. Vincent Aubelle, consultant et professeur associé à l'Université Paris-Est-Marne-la-Vallée, est de ceux-là. En lisant Osons la décentralisation (éditions Berger Levrault), on se prend à regretter que Manuel Valls et François Hollande n'aient pas pris le temps de feuilleter l'ouvrage avant de lancer leur réforme territoriale. Car, au lieu du brouillon improvisé qu'ils ont livré, ils auraient disposé d'une vision argumentée et cohérente. Que propose Aubelle? Un schéma somme toute simple, même s'il va en grande partie à l'encontre de celui proposé par le gouvernement. Un schéma en trois parties: la création de "communes nouvelles", la constitution de grandes intercommunalités, la mise en place de grandes régions articulées sur les métropoles. Laquelle entraîne, au passage, la disparition des départements.

La commune "nouvelle", avenir de la commune?
L'échelon de base, donc, c'est la commune, mais attention : la commune "nouvelle". Quesaco? Un moyen intelligent et souple de surmonter la taille insuffisante de nos 36000 mairies (32000 d'entre elles ont moins de 2000 habitants). Dans l'esprit d'Aubelle, il s'agit non pas les supprimer, mais de les regrouper dans des ensembles d'au moins 5000 habitants, avec des dérogations (3000 habitants pour en montagne, notamment). Premier avantage: ces communes nouvelles disposeraient de la taille critique leur permettant de mener à bien certaines missions (l'urbanisme, par exemple). Second avantage: les anciennes communes continueraient d'exister. "Les maires et leurs adjoints jouent un rôle fondamental en matière de lien social, dont la France ne doit pas se priver", considère Aubelle. A la manière des arrondissements à Paris, Lyon et Marseille, les anciennes municipalités continueraient donc d'avoir des élus et de gérer certaines compétences: ouverture des salles de sport, état-civil, subvention aux associations, etc.

L'échelon intermédiaire,__ ce sont les intercommunalités. "Au moins 40000 habitants", suggère Aubelle. Avec cinq compétences dont les enjeux dépassent la taille des communes nouvelles: aménagement de l'espace; développement économique; expertises diverses (droit, emprunts, achats, etc); économies d'échelle (transports, assainissement, ordures ménagères, etc) et pouvoirs anciennement dévolus aux départements (social, collèges) ou aux régions (lycées).

Des régions construites autour des métropoles
Le dernier échelon, précisément, ce sont les régions. Mais des régions de plus grande taille, dont le périmètre devrait selon Aubelle respecter plusieurs règles. Existence d'au moins une métropole (ce n'est pas le cas aujourd'hui du Centre ou de la fusion Bourgogne-Franche-Comté); prise en compte des identités locales; liberté par rapport aux anciennes frontières administratives dès lors que celles-ci ne correspondent pas bassins de vie quotidiens des Français. Le sud de l'Oise, par exemple, où près de 20% des actifs travaillent en Ile-de-France, aurait vocation à rejoindre la région parisienne.

Selon Aubelle, ces régions nouvelles au nombre de 8, seraient construites autour des métropoles suivantes: Paris, Lille, Rennes-Nantes, Bordeaux, Toulouse, Aix-Marseille-Nice, Lyon-Grenoble, Strasbourg. Leurs responsabilités: définir une stratégie économique; assurer l'égalité entre les territoires riches et pauvres; élaborer des schémas "prescriptifs" en matière d'équipements, qui s'imposeraient aux échelons inférieurs. En clair: pas question pour un roitelet local d'ériger "son" aéroport s'il en existe un à proximité. Les départements, dans cette optique, n'auraient plus de raison d'être et seraient supprimés. On peut ne pas être d'accord en tout point avec Aubelle. Mais au moins définit-il une vision cohérente et fixe-t-il des critères auxquels il se tient: rôle des métropoles, équité, subsidiarité, etc. On aimerait pouvoir en dire autant de la réforme territoriale du gouvernement.

24 Octobre 2014

Par Dominique Monnier, jeudi 23 octobre 2014 à 21:05 :: Informations cantonales



REVUE DE PRESSE

Lu dans le Courrier de l'Ouest







23 Octobre 2014

Par Dominique Monnier, jeudi 23 octobre 2014 à 06:09 :: Informations cantonales

L'ANJOU TOURISTIQUE



REVUE DE PRESSE

Lu dans le Courrier de l'Ouest







22 Octobre 2014

Par Dominique Monnier, mercredi 22 octobre 2014 à 06:13 :: Informations cantonales

INFORMATIONS

ASSISTANTS FAMILIAUX





L'ANJOU TOURISTIQUE





REVUE DE PRESSE

Lu dans le Courrier de l'Ouest














Vu sur Facebook

Semaine du gout : La Rousselière en a fait tout un fromage
L’équipe de cuisine de la MFR de Montreuil Bellay a participé à la semaine du goût 2014. Cette semaine au slogan évocateur : « La Rousselière en a fait tout un fromage » a permis à Luc Boutin le chef cuisinier et son équipe de choisir le thème de cette action éducative soutenu par le Conseil Régional des Pays de la Loire : la découverte du goût à travers les différentes variétés de fromages.

Produit connu et apprécié de tous, il semblait intéressant pour les jeunes apprentis du CFA et de la Maison Familiale Rurale d’apprécier les différentes variétés de fromages et d’en connaître les origines.

Entre développement d’un secteur économique, reconnaissance et dégustation des différentes variétés de fromage, le thème était porteur pour ce produit aussi attirant par son goût que par ces différentes spécialités.

L’équipe du centre de formation a donc mis en avant une information pédagogique sur les produits, leur origine, leur mode de production et leurs spécificités.

Entre les origines géographiques lointaines et les productions locales (chèvres de l’abbaye d’Asnières, …), les jeunes ont pu chaque jour de la semaine déguster les différentes variétés de ce produit.

Pour affiner ces bases de connaissances, les jeunes ont été surpris d’être servis à l’assiette avec une explication pour chacun.

Le « chef Boutin » a su mettre en bouche les jeunes par une éducation au goût en associant diversité des produits pour faire connaître les saveurs des différentes pâtes molles, cuites, pressées… et les différentes régions de production.

Les jeunes ont pu ainsi redécouvrir le plaisir du goût et cette action a permis d’encourager les comportements et consommations alimentaires s’inscrivant dans un mode de vie équilibré, durable avec le plus souvent des produits de qualité et locaux.

Plus d’info : CFA-MFR « La Rousselière » 02 41 83 19 19



21 Octobre 2014

Par Dominique Monnier, mardi 21 octobre 2014 à 05:56 :: Informations cantonales

SESSION DU CONSEIL GENERAL


Le Conseil Général s’est réuni le 20 octobre 2014 sous la présidence de M. Christian GILLET
Dotations accordées au Collège Calypso, Montreuil-Bellay

Commission de l'éducation, de la culture, des sports, du patrimoine et des relations internationales

Modernisation en entretien des collèges

1) Objet : Dotation de fonctionnement 2015.
Montant de la subvention allouée : 123 776 €.

2) Objet : Gestion des collèges publics - Tarifs de restauration 2015 - Tarif collégien au ticket : 3,60 €

Projet éducatif

3) Objet : Subvention allouée dans le cadre du programme "collège en actions", sur la base des critères suivants (les effectifs n-1, la situation en ZEP - existence d'une SEGPA et/ou d'une ULIS (pondération du tiers), le taux de boursiers n-1), en abrogeant les vacations pour l'aide aux élèves. Décision soumise au vote des crédits liés au BP 2015.
Montant de la subvention allouée : 5 371 €.

4) Objet : Allocation forfaitaire allouée pour les déplacements pédagogiques, en substitution à la prise en charge directe par le Département de 2 transports. Ce complément vient s'ajouter à la subvention "collège en actions" pour l'année scolaire 2014/2015. Paiement sur présentation d'une facture acquittée d'un montant au moins équivalent au forfait.
Montant de la subvention allouée : 320 €.

L'ANJOU TOURISTIQUE



REVUE DE PRESSE

Lu dans le Courrier de l'Ouest














20 Octobre 2014

Par Dominique Monnier, dimanche 19 octobre 2014 à 20:30 :: Informations cantonales

SESSION DU CONSEIL GENERAL

TERRA BOTANICA

Débat sur la situation de Terra Botanica.
Le président souhaite que le débat soit ouvert et constructif. Il souhaite que "nous en sortions par leur haut".
Il rappelle le contexte défavorable et la baisse de fréquentation mais aussi que ce dossier qui a débuté sous la présidence de M LARDEUX avait été voté à une très grande majorité (majorité et opposition).
Le président rappelle la transparence qui a prévalu dans la gestion du projet. Il faut à l'évidence éviter le dépôt de bilan qui pourrait impacter le conseil général et se traduirait par le licenciement des 34 salariés. Cette solution n'est pas acceptable compte tenu des investissements réalisés et du rôle de "vitrine" de Terra Botanica. Il est donc nécessaire de rétablir le capital social en réalisant un apport de 1.7 M€. Ce rétablissement pourrait ensuite permettre la transformation de la société SAEML en Groupement d'Intérêt Public, ce qui facilitera la gestion à venir du parc et la mise en place peut être d'une nouvelle gouvernance. Il faudra faire évoluer son contenu, son orientation, son concept pour relancer la fréquentation

Réception des services de la Préfecture

Comme chaque année le Préfet nous a reçu le midi à la Préfecture et le discours s'est déroulé
sous le blason du Canton de Montreuil Bellay, situe au plafond du salon de la Préfecture



PRESENTATION PAR LE PREFET DU RAPPORT D'ACTIVITE 2013 SUR LE DEPARTEMENT

Intervention du préfet de Maine et Loire afin de présenter le bilan de l'état sur le département ainsi que les priorités de l'état.
Le préfet évoque le crédit d'impôt aux entreprises - 4 000 entreprises en ont bénéficié, ainsi que les exonérations de charges patronales pour les salariés au smic (2015). Le préfet annonce la création d'un fonds de garantie de trésorerie (50 000 €/entreprise). Il évoque aussi la création de contrat d'avenir (1218) mais aussi les difficultés économiques du département. Enfin le préfet évoque l'effort de modernisation de l'état et la réforme territoriale. Sur le seuil de regroupement de Communautés de Communes. Le préfet juge le seuil de 20 000 habitants comme insuffisant ! L'intérêt de tous est de déterminer de vrais territoires en s'appuyant sur la création de Communes nouvelles. Le préfet évoque une occasion unique de recomposer, de redessiner le territoire. Il rappelle enfin le rôle de l'état dont la mission n'est pas celle de se désengager

Sécurité Routière

Accidents corporels
2013 : 654
2012 : 794
2011 : 940
2010 : 910
2009 : 900

Blessés Hospitalisés
2013 : 247
2012 : 306
2011 : 331
2010 : 343
2009 : 364

Blessés Non Hospitalisés
2013 : 595
2012 : 713
2011 : 848
2010 : 771
2009 : 719

Tués
2013 : 36
2012 : 27
2011 : 37
2010 : 52
2009 : 55

Début de la session consacrée à la décision modificative.

Le président évoque la situation des entreprises sur le Maine et Loire. Si beaucoup d'entreprises sont en graves difficultés, il y a aussi quelques bonnes nouvelles.... Malgré les difficultés, le taux de chômage est légèrement inférieur à la moyenne nationale avec deux points noirs sur Angers et le Saumurois.
Le président évoque la situation financière des collectivités et celle du département. Il faut faire l'inverse de ce qu'il faudrait faire : augmenter les dépenses de fonctionnement (dépenses sociales) et diminuer les dépenses d'investissement. Le découvert des dépenses sociales (dépenses non remboursées par l'état) s'élève à 78 M €. De 2004 à 2013, le découvert représente 517 M€.
A cela s'ajoute la baisse des dotations ce qui fait dire au président que le département est en état de coma financier.
Pour faire face à cette augmentation, il faut réduire les dépenses sur les autres postes. La situation des départements est catastrophique.
Le département évoque des nouvelles pistes : mutualisation avec d'autres départements.......



Discours du Président Gillet

FESTIVAL"MOMES EN FOLIE"

du 8 au 15 novembre 2014 à Saumur, Montreuil-Bellay, Turquant et Vivy...
La billetterie est ouverte !
Consultez le programme sur le lien suivant :

http://www.agglo-saumur.fr/actu/MomesFolie2014bd.pdf



REVUE DE PRESSE

Lu dans le Courrier de l'Ouest








19 Octobre 2014

Par Dominique Monnier, mercredi 15 octobre 2014 à 19:48 :: Informations cantonales


INFORMATIONS

Par suite d'une panne informatique, je n'ai pu vous transmettre les dernières informations du canton
Je remercie Dominique Vient de Doué la Fontaine qui seul était ouvert samedi et qui m'a immédiatement dépanné avec beaucoup de gentillesse



REVUE DE PRESSE

Lu dans le Courrier de l'Ouest

DIMANCHE 19







SAMEDI 18




VENDREDI 17







12 Octobre 2014

Par Dominique Monnier, dimanche 12 octobre 2014 à 06:03 :: Informations cantonales

EXPOSITION DE SAINT MACAIRE DU BOIS



La chorale avec Monsieur le Maire

Samedi soir avait lieu le vernissage de l'exposition de peinture de Saint Macaire du Bois
Accueillis par Gabriel Taillé, maire de la commune et véritable animateur de la soirée, nous avons pu découvrir les talents méconnus des artistes qui exposaient
Au long des allées nous passions avec bonheur de l'huile à l'aquarelle, du pastel à la calligraphie
Au centre de la salle les enfants de l'école ont également participé avec des esquisses sur le thème de Van Gogh
Chaleur et convivialité étaient présentées comme les maitres-mots de cet événement et ce qui a été confirmé
Après les remerciements et les félicitations de Monsieur le Maire une chorale créée pour l'occasion a lancé un Santiago d'Hugues Auffray enflammé, précédent un poème raconté par l'auteure, Joël Labasse
On a également remarqué dans l'assistance la présence de Madame le Maire des Verchers sur Layon
Félicitations aux organisateurs pour la réussite de cette troisième édition de qualité à renouveler
L'exposition est visible jusqu'au 18 octobre

Quelques œuvres











VU DANS LE BULLETIN MUNICIPAL DU VAUDELNAY