Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dominique MONNIER

Blog de Dominique Monnier

Par Dominique Monnier, vendredi 1 juillet 2016 à 06:44 :: Informations cantonales

mail : monnierm0178@orange.fr

FREQUENTATION DU SITE



335.444 visiteurs

(2008: 2.527/7jour - 2009: 4.293/12j - 2010 : 8.783/24j)
(2011:13258/36j - 2012: 38642/105j -2013 :59273/162j)
(2014:79410/217j -2015:84529/231j -2016 :44.729/245j)

METEO




LU SUR LE COURRIER DE L'OUEST










1er Juillet 2016

Par Dominique Monnier, jeudi 30 juin 2016 à 06:32 :: Informations cantonales






29 Juin 2016

Par Dominique Monnier, mercredi 29 juin 2016 à 06:40 :: Informations cantonales

UN TOUR D'HORIZON

Deux personnages ont attiré cette semaine mon attention, Edgard Pisani et André Lardeux
Le premier qualifié d'homme d'état par toute la presse et les hommes politiques, toutes tendances confondues
Il est vrai qu'il était visionnaire et que , sans lui, Montreuil Bellay ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui
Il a développé la zone de Méron, créé le collège agricole et le collège expérimental "Calypso"
C'est également lui qui a dégagé les friches le long du Thouet pour mettre en valeur avec bonheur le site des Nobis
Il ne faut pas l'oublier
Il est vrai que lorsqu'on est ministre les portes s'ouvrent et il est plus facile de financer les projets
Ce fut un grand homme politique, un grand ministre de l'agriculture et la ville dont il avait été élu maire peut aujourd'hui lui dire merci
Je rejoins Michel Piron quand il le souligne comme visionnaire capable d'envisager l'avenir à 10 ou 20 ans.
Mais je suis également sur la même longueur d'onde quand il indique qu'il n'était pas toujours dans le politiquement correct
Je me souviens de cette campagne électorale pour l'élection du Conseil Général, au Puy Notre Dame, dans l'ancienne salle des fêtes aujourd'hui abattue, où il avait répondu vertement à un électeur qui avait commis l'erreur de lui poser une question embarrassante
Ce jour là il avait refroidi l'assistance en laissant une mauvaise impression sur sa personnalité
Et puis j'ajouterai que si le chef lieu de canton lui doit beaucoup, j'ai également une pensée pour son successeur à la mairie, Monsieur Roux, qui a redressé les finances de la ville pour lesquelles toute une génération de Montreuillais a été mise à contribution
André Lardeux fait également parler de lui aujourd'hui dans la presse
L'ancien président du Conseil Général, prédécesseur de Christophe Béchu et de Christian Gillet, ne semble pas d'accord sur la réforme de l'aide sociale à l'enfance
La situation a changé depuis ses mandats et il sait parfaitement que l'état qui ne remplit pas et ne remplira pas ses engagements, oblige le président départemental à serrer les boulons
Il a su le faire lui même en pratiquant une politique budgétaire stricte et sérieuse
Bien entendu les prix fixés par la collectivité obligent à une meilleure gestion mais cela résulte peut être d'abus de certaines associations qui sous prétexte d'aide à l'enfance oubliaient de compter
Le président Lardeux, pendant ses mandats n'avait pas augmenté les impôts et les avait parfois même baissé
Le taux d'imposition du département, un des plus faibles de France, aurait peut être mérité à l'époque d'être révisé
Cela aurait peut être permis de mieux supporter la crise actuelle pour laquelle le président Gillet est obligé de prendre des mesures drastiques, y compris sur le social

LU SUR LE COURRIER DE L'OUEST








28 Juin 2016

Par Dominique Monnier, mardi 28 juin 2016 à 06:48 :: Informations cantonales









LETTRE D'UN ANGEVIN COPIEE SUR INTERNET QUI FAIT DU BIEN

Cher supporter irlandais,

Dimanche ton pays va affronter le mien, en huitièmes de finale de l’euro 2016.
Hé bien tu sais quoi ?
Que mon pays gagne ou que ce soit le tien, je serai heureux. Et je ferai la fête.
Car si mon sang est français, mon cœur, lui, grâce à toi et à tes camarades, est de plus en plus irlandais.
Cher supporter irlandais, tu ne mesureras jamais le bien fou que tu fais à notre pays.
Avant ton arrivée, ici on n’arrêtait pas de s’engueuler, les gens faisaient grève, ils cassaient les magasins et se tapaient dessus.
On ne parlait que de haine, de discorde et des pelouses dégueulasses de nos stades.
Depuis que tu es chez nous, ami irlandais, on ne parle plus que de générosité, de fraternité et de la bonne ambiance que tu mets dans les tribunes.
Dans les tribunes et dans les rues aussi !
Tous les jours la France entière se régale des vidéos dans lesquelles tu chantes des romances pour les jolies demoiselles françaises, des berceuses pour les innocents bébés, des slogans affectueux pour la police qui se souvient grâce à toi qu’elle peut être aimée, tu répares la voiture que tu as accidentellement endommagée et pousse la repentance jusqu’à indemniser le chauffeur, tu nettoies même – tel un supporter japonais – les ordures que tu laisses ! ETC… ETC… ETC…
En fait si l’irlandais s’habille en vert, c’est parce que c’est un martien.
Oui, un être humain avec autant de cœur, ça ne peut être qu’un extraterrestre, ou un irlandais.
Tu fais honneur à ton pays, à ton peuple, à tes ancêtres.
Même bourré, tu es gentleman.
Même avec ta bedaine dépassant de ton maillot, tu as la classe.
Même vaincu, tu es de bonne humeur.
Je t’aime, l’Irlandais, et je ne crois pas me tromper en te disant que c’est toute la France qui est tombée sous ton charme.
Tu nous as tellement conquis que tu règnes déjà sur nous.
Quand on voit à quel point tu fais du bien à notre pays, nous français on se dit que vaut mieux Irlande que Hollande…
Parce que c’est bien plus que de la bonne humeur que tu répands, frère irlandais, c’est de l’Amour.
L’amour de ton prochain, des trucs qu’on avait oubliés.
L’amour de la bière aussi ! Qu’est-ce que tu picoles ! J’ai jamais vu ça.
Et qu’est-ce que tu es beau quand tu picoles !
Tu chantes, tu ris, tu fraternises et je te vois rarement vomir.
Qu’on se le dise : l’irlandais est la meilleure publicité pour l’alcool. D’ailleurs je propose que les jours de match de l’équipe d’Irlande, on n’interdise pas la vente d’alcool, mais qu’on la rende gratuite et obligatoire.
Tu te souviens en 2009, on t’avait volé.
On jouait comme des pieds et il avait fallu la main de Thierry Henry pour aller en coupe du monde.
Mais si Dieu n’est (peut être) pas irlandais, il doit quand même en connaître un dans sa famille car – justice divine – nous nous étions couverts de ridicule, à en faire marrer la planète entière (encore une histoire de grève, une spécialité chez nous…).
À l’époque, malgré la joie de la qualif, beaucoup de français avaient eu honte parce que d’accord on avait gagné le match, mais en même temps on avait aussi perdu notre fierté…
Toi, tu étais parti triste mais sans violence, et tu es revenu chez nous sans esprit de vengeance.
Hé, l’Irlandais : tu es un grand seigneur.
Le genre de type devant lequel on s’incline.
Je te jure que si dimanche tu gagnes grâce à un penalty imaginaire, à une main baladeuse, à un hors jeu non sifflé, y aura pas de problème entre nous : un partout balle au centre en passant par la case buvette.
Et le français qui osera s’en plaindre, on le condamnera à boire que de l’eau, ça lui apprendra.
En attendant le match, je vais me renseigner sur comment obtenir la nationalité celte.
Je suis même prêt à apprendre ton putain d’accent incompréhensible.
Je lance ce message sur les réseaux sociaux comme on lance une bouteille à la mer : j’espère qu’il parviendra jusqu’à toi.
Si une bonne âme peut te le traduire, elle aura ma reconnaissance éternelle car mon niveau d’anglais ne me le permet pas.
À l’école, j’étais trop occupé à regarder les jupes des filles plutôt qu’à apprendre mes verbes irréguliers, tu me comprendras et m’excuseras.
Bon match, frère irlandais
Tu peux être fier.
Parce que cet Euro il est pas terminé, et pourtant vous l’avez déjà gagné.
Olivier Sauton.

27 Juin 2016

Par Dominique Monnier, dimanche 19 juin 2016 à 06:33 :: Informations cantonales





26 JUIN 2016



25 JUIN 2016









24 JUIN 2016








23 JUIN 2016






22 JUIN 2016








21 JUIN 2016





20 JUIN 2016





LU SUR L'ANJOU AGRICOLE




18 Juin 2016

Par Dominique Monnier, samedi 18 juin 2016 à 07:02 :: Informations cantonales

VU SUR INTERNET - LE MONDE

Ces députés qui acceptent le contrôle de leur frais professionnels
Charles-Amédée de Courson, président UDI de la commission d'enquête parlementaire sur la gestion par le gouvernement de l'affaire Cahuzac.
La transparence sur les frais de représentation des députés attendra encore.
L'amendement de Charles de Courson, député (UDI) de la Marne, qui proposait de fiscaliser la part de l'indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) – 6 412 euros par mois – non utilisée à des fins professionnelles, a été rejeté dans la nuit de jeudi à vendredi.
Le sort de cet amendement avait été scellé en commission des finances de l'Assemblée nationale quand Christian Eckert, rapporteur général (PS), avait émis un avis défavorable, appuyé par Gilles Carrez, président (UMP) de la commission.
L'adoption de cette proposition aurait, il est vrai, impliqué que les parlementaires fournissent à l'administration fiscale des justificatifs de leur frais pour qu'elle puisse déterminer ce qui devait - ou non - échapper à l'impôt sur le revenu. Ils n'en voulaient pas et l'ont fait savoir en votant contre en séance.

AMENDEMENT "TRANSPARENCE"
Seuls 24 députés ont voté pour.
Six socialistes n'ont ainsi pas suivi l'avis de la commission: Marie-Anne Chapdelaine (Ille-et-Vilaine), Viviane Le Dissez (Côtes-d'Armor), Catherine Lemorton (Haute-Garonne), Elisabeth Pochon (Seine-Saint-Denis), Odile Saugues (Puy-de-Dôme) et Pascal Terrasse (Ardèche). Ce dernier avait été un des députés épinglés sur ce sujet par Mediapart. La majorité du groupe socialiste a voté contre ; sept de ses membres se sont abstenus.
Le reste de la gauche soit s'est abstenu - écologistes et Front de gauche -, soit n'a pas pris part au vote dans le cas des radicaux de gauche.
Les députés UMP se sont prononcés très largement contre l'amendement. Six ont voté pour : Georges Fenech (Rhône), Nathalie Kosciusko-Morizet (Essonne), Pierre Morel-A-L'huissier (Lozère), Fernand Siré (Pyrénées-Orientales), Thierry Solère (Hauts-de-Seine) et Dominique Tian (Bouches-du-Rhône).
Les centristes, à l'inverse, se sont tous prononcés pour l'amendement "transparence", soutenu par le président du groupe UDI, Jean-Louis Borloo.
Les deux députés du Front national, non inscrits, Marion Maréchal-Le Pen (Vaucluse) et Gilbert Collard (Gard), ont voté pour l'amendement.

NOTE DE DOMINIQUE MONNIER

Quand on voit comment les professions libérales, les commerçants et chaque citoyen sont contrôlés par le fisc sur leur moindre dépense en raison des lois votées par les députés, il ne faut pas s'étonner de la réaction des électeurs et du manque de confiance envers les hommes politiques.
Merci Monsieur de Courson, malheureusement vous n'êtes pas suivi.
Honte à ceux qui ont voté contre cette proposition et qui obligent les contribuables à ne pas faire de même en leur exigeant des contrôles et des justificatifs pour toutes dépenses.
Y aurait il deux sortes de citoyens, les députés et les autres!!!!!!

LU SUR LE COURRIER DE L'OUEST








17 Juin 2016

Par Dominique Monnier, vendredi 17 juin 2016 à 07:11 :: Informations cantonales












14 Juin 2016

Par Dominique Monnier, mardi 14 juin 2016 à 06:12 :: Informations cantonales

COMMUNE DU PUY NOTRE DAME

Lorsque vous visitez Le Puy Notre Dame, vous commencez souvent par la magnifique Collégiale du 12ème siècle
En rentrant dans cet édifice, avancez jusqu'à la chapelle de gauche de l'autel
Levez la tête et vous apercevrez un magnifique tableau classé peint par Jean Boucher et intitulé l'Assomption



Cette assomption à la fois simple et émouvante, signée et datée, a été payée en 1621 pour la somme de 240 livres
Ce tableau ornait le centre d'un retable disparu commandé en 1619 à Gervais de la Barre, sculpteur réputé, originaire du Mans

QUI ETAIT IL ?



Jean Boucher, (1575 - 1632), est un peintre français.

Sa formation reste inconnue
Il se rend en Italie en 1596, à Rome et à Florence, avant de revenir à Bourges en 1600.
Ce séjour lui permet de se familiariser avec les mouvements anti-maniéristes, qui feront naître en lui un style tout à la fois naturaliste et classicisant.
Il visite Fontainebleau en 1602, et y réalise des dessins d'après Raphaël.
Il se fixe définitivement à Bourges en 1604.
Il reçoit alors plusieurs commandes, dont une série de portraits de Henri IV pour la ville de Bourges en 1605, ainsi que des décors (aujourd'hui disparus) pour le château de Montrond en 1606.
Vite célèbre à Bourges, il achète la maison de la Tournelle, près de la cathédrale.
Son atelier est attesté en 1621, et il y reçoit le jeune Pierre Mignard, dont il devient le premier maître.
Il semble avoir eu une grande activité à la fin de sa vie (plusieurs toiles, projets pour les entrées du prince de Condé à Bourges en 1621, et de Louis XIII en 1622), mais l'année de sa mort est assez pauvre (peut-être souffrait-il de maladie ?), on note ainsi un Amour vainqueur (Bourges, musée de Berry).
Son style, plat et assez sec, se teinte parfois de naturalisme.
Il semble avoir eu un goût pour la monumentalité, peut-être dû au fait que l'essentiel de son œuvre se compose de commandes religieuses.
Ses dessins, remarquables, montrent un talent pour l'étude du nu.
Il sera inhumé dans l'église Saint-Bonnet de Bourges en 1632.

Liste d'œuvres énoncées sur wikipédia

Madeleine en extase, 1604, Bourges, musée du Berry.
Adoration des bergers, 1610, Bourges, cathédrale Saint-Etienne.
Assomption, 1614, Montluçon, église Notre-Dame.
Adoration des Mages, 1617, Plounez, église Saint Pierre.
Les Onze Apôtres, 1618, Dijon, musée des Beaux-Arts.
La Déploration sur le Christ mort,1618, Poitiers, Cathédrale Saint Pierre.
La Présentation au temple, 1620, Dijon, musée national Magnin.
L'Assomption, 1621, le Puy-Notre-Dame, collégiale
Adoration des Mages, 1622, Bourges, musée du Berry, en dépôt à la cathédrale Saint-Étienne de Bourges.
L'Adoration des bergers, 1626, Villeloin-Coulangé, église Saint-Michel. Cette œuvre fait l’objet d’un classement au titre objet des monuments historiques depuis le 12 mars 19071.
Vierge à l'enfant, 1627, Blois, musée des Beaux-Arts.
Le Christ en croix, 1629, Mehun-sur-Yèvre, église.
Amour vainqueur, Bourges, musée du Berry.
Nathanaël présenté au Christ par saint Philippe, Bourges, musée du Berry
Sainte Anne avec la vierge et saint Joachim
Saint Sébastien, Bourges, musée du Berry
triptyque : Jean Boucher et sa mère, avec, entre, Saint Jean-Baptiste, Bourges, musée du Berry.

12 Juin 2016

Par Dominique Monnier, dimanche 12 juin 2016 à 07:28 :: Informations cantonales

COMMUNE DU PUY NOTRE DAME

Les organisateurs de la fête de rue hier soir pouvaient être inquiets
Une véritable nuée s'est abattue à 19 heures sur la commune et tous les efforts de l'organisation auraient pu être annulés.
Heureusement vers 20 heures, un temps couvert est revenu par la rue Sainte et sur la rue de la Collégiale confirmant le micro climat miraculeux de la cité de pèlerinage
Les commerçants ont alors ouvert leur étal pour que la fête puisse commencer
Finalement plus de peur que de mal et la réussite était au rendez vous
Un apéritif musical a permis de se mettre en bouche sur des musiques de rock et de variétés, suivi d'un second groupe plus latino jusqu'à une heure avancée de la nuit
Au lever ce matin ,pas de grève, plus aucune trace dans une rue entièrement nettoyée qui devrait faire envie aux parisiens entourés de leurs poubelles non ramassées
Félicitations aux organisateurs et à bientôt pour recommencer la veille du grand prix rétro de fin juillet



Le premier groupe a lancé l'apéritif



Monsieur le Maire servi par Sonia, notre barwoman, était présent pour soutenir les commerçants



Monsieur et Madame Rémy ont fait un tabac à côté du bureau avec leurs frites et fouées



Le public est venu en nombre



Fidèle au rendez vous

11 Juin 2016

Par Dominique Monnier, samedi 11 juin 2016 à 07:29 :: Informations cantonales

ASSOCIATION DES ANCIENS MAIRES

L'association des anciens maires de l'Anjou réunit plus d'une centaine d'adhérents
Son objet principal est pour tous ces anciens élus adhérents de continuer à rendre service à la population en faisant la promotion du civisme auprès des enfants, des écoles et des collèges
Depuis les renouvellements municipaux le conseil d'administration a décidé d'offrir plusieurs actions nouvelles
Un programme annuel a été établi qui comprend toujours un repas amical et une assemblée générale avec un intervenant proposant un thème intéressant en lien avec les compétences communales
Il a été complété par la visite d'une commune au mois de juin et par une conférence en période d'hiver
Ainsi cette année le président du Conseil Départemental a accepté de prêter une grande salle pour une conférence sur le thème de l'eau
Hier avait lieu la première visite de commune
Aubigné sur Layon avait été choisi en raison de sa politique de fleurissement dont le principal artisan avait été l'ancien maire Philippe Lamy
Un village de 380 habitants récompensé par 4 fleurs et une médaille d'argent européenne ce qui est tout à fait exceptionnel
La visite entrainant une trentaine d'anciens maires a été dirigée merveilleusement et avec efficacité par Monsieur le Maire en personne
On a ainsi pu découvrir les rues fleuries avec chacune leur thème, le cimetière et ses sculptures végétales, l'église, le jardin et le château avec sa propriétaire passionnée
Une visite qui a intéressé les visiteurs, surtout en discutant avec les habitants et responsables , tous passionnés de leur village tels de vrais ambassadeurs
Il en a été de même lorsque Jean Paul Cochard du domaine de Mihoudy, un viticulteur poète, qui a présenté les vins du Layon et de Bonnezeau avec passion
Merci à Aubigné sur Layon, un village angevin qui donne envie de continuer l'expérience vers d'autres destinations
Vivement l'année prochaine pour une autre découverte

Le Conseil d'Administration de l'association est le suivant:

Présidente : Annie Potier, Souzay Champigny
Vice Président : Bernard Staub, La Varenne
Vice Président : Jean Louis Gascoin, La Membrolle sur Longuenée
Secrétaire : Michel Bordereau, Chalonnes
Trésorier : Dominique Monnier, Le Puy Notre Dame
Membres :
Robert Audouin, Saint Martin du Fouilloux
Gérard Bouron, Le Plessis Macé
Marie Laurence Bourget, Le Marillais
Pierre Bruneau, Saint Cyr en bourg
Gérard Delarue, Artannes sur Thouet
Marie France Le Bozech, Yzernay
Alain Levoyer, Champtoceaux
Claude Mainguy, La Ménitré
Robert Taveau, Brain sur Allonnes

Quelques photos souvenirs:



La place de l'église et l'entrée du château



La présidente de l'association et Monsieur le Maire



Le cimetière



Une cour fleurie

Mai 2016

Par Dominique Monnier, lundi 30 mai 2016 à 06:01 :: Informations cantonales

ASSEMBLEE GENERALE DE L'ESPV LE PUY VAUDELNAY

Ordre du jour

.Ouverture par le Président
.Bilan financier
.Compte rendu des différentes manifestations
.Présentation des résultats sportifs jeunes
.Résultats sportifs des seniors
.Objectifs saison 2016/2017
.Questions diverses
.Renouvellement du Tiers sortant du Conseil d'Administration

L'assemblée générale sera clôturée par le verre de l'amitié offert aux joueurs, parents, dirigeants, municipalités, sponsors et supporters

La saison des seniors a été assez mitigée sur ses résultats cette année
Je la citerai comme une année de transition qui laisse augurer une bonne saison 2016/2017
Par contre il faut retenir la magnifique performance de l'équipe des U15
Lors de la première phase de la saison, les jeunes ont dominé leur sujet en deuxième division dans une poule relevée
Jugez vous même en examinant leur classement

1 Le Puy Vaudelnay Es 28
2 Doue La Fontaine Rc 25
3 Beaufort En Vallee 17
4 Angers Vaillante2 16
5 Saumur Bayard As 14
6 Angers Croix Blanche 13
7 St Math Menitre Fc 13
8 Les Ponts De Ce As 10

Notre jeune équipe a gagné ses 7 matches avec 44 buts marqués pour 4 encaissés
Ce résultat leur a permis de jouer la seconde phase de la saison dans la première division supérieure
On pouvait se demander comment elle allait se comporter, le niveau étant normalement beaucoup plus élevé
Le résultat a dépassé nos espérances

Les résultats de la dernière journée sont les suivants:

Gj Vezins Collinevre - Christophe/Seguiniere : 3 - 2
Gj Beaupreau Asgo - Gj Torfou Sev Moine : 6 - 4
Gj ChalonneStGeorges - Le Puy Vaudelnay Es : 1 - 2
Gj Du Vihiersois - Gj Pomjeanais Ingran : 3 - 1

Résultats définitifs de la saison

1 Gj Beaupreau Asgo 50
2 Le Puy Vaudelnay Es 49
3 Gj Du Vihiersois 44
4 Christopheseguiniere 36
5 Gj Torfou Sev Moine 32
6 Gj Pomjeanais Ingran 25
7 Gj Vezins Collinevre 23
8 Gj ChalonnestGeorges 17

Félicitations à tous ces jeunes pour leurs magnifiques résultats
Bravo aux dirigeants bénévoles qui n'hésitent pas à donner de leur temps pour les jeunes

Quelques photos souvenirs



Le président Guy Derouineau a fait le point de la saison entouré de son vice président Benoit Maingret, responsable des jeunes, du secrétaire et de Arnaud Martin, le trésorier



Clément Martin dirigera l'école de football des jeunes



Jean Marcel Supiot et Patrice Mouchard, maires du Vaudelnay et du Puy Notre Dame ont apporté leur soutien ainsi que Jocelyne Martin, conseillère départementale du Canton



Une partie de l'assemblée

COMMUNE DU PUY NOTRE DAME

Trois nouvelles cartes postales de la commune seront prochainement sur le site

http://ponotdecoeur.blogspot.fr/

La première concerne l'ancienne salle des fêtes



Cette ancienne salle des fêtes a été abattue.
Pour cette raison Pierre Guyard, mon prédécesseur à la mairie du Puy Notre Dame a reçu dans les salons du Sénat, des mains de Mr François Léotard, alors ministre de la culture,accompagné de René Monoury , ministre d'éducation nationale, le prix national de la Ligue Urbaine et Rurale pour l'amélioration de l'esthétique d'un monument classé.
En l'occurrence il s'agissait de la collégiale du Puy et de la déconstruction de l'ancienne salle des fêtes qui se trouvait sur la place de l'Eglise.



La seconde est celle du blason



Ce blason est l'officiel de la commune



Le plafond de la salle d'honneur de la Préfecture possède les blasons de tous les cantons du Maine et Loire qui existaient en 1790
En 1800 de nombreux cantons ont été supprimés dont celui du Puy Notre Dame
Par contre le blason est toujours présent pour se remémorer cette période de l'histoire
Vous trouverez ci-dessus ce blason qui reprend la vierge du Puy Notre Dame, célèbre par sa ceinture portée par Anne d'Autriche avant la naissance de Louis XIV

Les cantons ont été créés en 1790 avec les départements par le Comité de Division du territoire. Ils étaient alors regroupés en districts jusqu'à la suppression de ces derniers en 1795 puis en arrondissements lors de leur création en 1800.

La constitution du 5 fructidor an III (22 août 1795), qui a supprimé les districts, a créé une municipalité de canton avec des représentants des communes. Du 1er vendémiaire an VII (22 septembre 1798) au 28 pluviôse an VIII (17 février 1800), en vertu de la loi du 13 fructidor an VI (30 août 1798), les mariages ont été célébrés au chef-lieu de canton, et plus dans la commune.

En 1790, les cantons étaient plus nombreux qu'actuellement (40 à 60 selon les départements) mais leur nombre a été notablement réduit (30 à 50) par la loi du 8 pluviôse an IX (28 janvier 1801) intitulée « loi portant réduction du nombre de justices de paix ». Les premiers préfets ont dû établir dans le département la répartition des communes par canton nouveau. Ces listes, après l'aval du gouvernement, ont été publiées au Bulletin des Lois dans les années 1801-1802 et constituent la base des cantons encore en vigueur.

Depuis 1800, des cantons dépeuplés ont été supprimés et de nouveaux ont été créés dans les zones en forte croissance démographique, principalement urbaine. Au total, le nombre a sensiblement augmenté.
En Mars 2015 une nouvelle réforme a modifié les cantons et la collectivité est dénommé maintenant le Conseil Départemental

La troisième



COMMUNE DU PUY NOTRE DAME

Une nouvelle carte postale inédite sur le site de collection de cartes postales de la commune

http://ponotdecoeur.blogspot.fr/



COMMUNE DE VAUDELNAY

On passe régulièrement en descendant du Puy Notre Dame vers Messemé ou Doué la Fontaine
C'est un village avec une appellation célèbre
Il se dénomme "Champagne" sur la commune du Vaudelnay
C'est un véritable bijou composé de deux fuies magnifiques et de nombreuses maisons de caractère
En allant visiter, n'oubliez pas de vous arrêter à la Fontaine de Messemé en direction du centre bourg du Vaudelnay



La maison Billy et sa fuie



La maison Boivin



Possède aussi une fuye



La Fontaine de Messemé , un ancien lavoir

ENTENTE SPORTIVE LE PUY VAUDELNAY EN FOOTBALL

La saison des seniors a été assez mitigée sur ses résultats cette année
Je la citerai comme une année de transition qui laisse augurer une bonne saison 2016/2017
Par contre il faut retenir la magnifique performance de l'équipe des U15
Lors de la première phase de la saison, les jeunes ont dominé leur sujet en deuxième division dans une poule relevée
Jugez vous même en examinant leur classement final

1 Le Puy/Vaudelnay 28 Pts
2 Doué la Fontaine 25 Pts
3 Beaufort en Vallée 17 Pts
4 Pts Angers Vaillante 16 Pts
5 Saumur Bayard 14 Pts
6 Angers Croix Blanche 13 Pts
7 St Mathurin/Ménitré 13 Pts
8 Les Ponts de Cé 10 Pts

Notre jeune équipe a gagné ses 7 matches avec 44 buts marqués pour 4 encaissés
Ce résultat leur a permis de jouer la seconde phase de la saison dans la première division supérieure
On pouvait se demander comment elle allait se comporter, le niveau étant normalement beaucoup plus élevé
Hier matin il restait encore deux matches à jouer
Le classement actuel en fonction des résultats qui arrivent est le suivant :
1 Gj Beaupreau Asgo 46
2 Le Puy Vaudelnay Es 45
3 Gj Du Vihiersois 40
4 Christopheseguiniere 35
5 Gj Torfou Sev Moine 31
6 Gj Pomjeanais Ingran 24
7 Gj Vezins Collinevre 19
8 Gj ChalonnestGeorges 16

La journée d'hier était la suivante:

Gj ChalonnestGeorges - Christopheseguiniere : 0 - 2
Gj Torfou Sev Moine - Gj Du Vihiersois : 0 - 6
Le Puy Vaudelnay Es - Gj Beaupreau Asgo : 0 - 1
Gj Pomjeanais Ingran - Gj Vezins Collinevre : 3 - 3

Une bonne nouvelle puisque Le Puy/Vaudelnay a battu comme au match aller le leader
L'équipe engrange donc 4 points supplémentaires contre 1 seul pour Beaupréau
Malheureusement en raison d'un faux pas contre Vihiers, il est peu probable de gagner ce championnat
Félicitations à tous ces jeunes pour leurs magnifiques résultats
Je vous joins quelques photos du match d'hier



Un vrai match de leaders



Le responsable de l'équipe Benoît Maingret gère parfaitement l'équipe
Ici il prépare un changement



Le changement est effectif



En fin de match ca chauffe devant les buts de Beaupréau avec trois tirs de suite
dont un sur la barre



Le coup de sifflet de l'arbitre libère les joueurs mais Benoît Maingret tient encore ses hommes



On se défoule dans les vestiaires avec les airs habituels

A PROPOS DE BLACK M

Je ne suis pas Front National, je suis simplement un français ordinaire.
J'ai du respect pour le grand père de Black M qui était tirailleur sénégalais
Ce chanteur qui a dérapé au début de sa carrière mais il a évolué et n'est pas en cause
Mais j'ai également beaucoup d'admiration pour mon grand père qui a perdu la vie au chemin des dames.
L'erreur fatale vient du gouvernement qui avait programmé ce concert inapproprié pour une telle manifestation.
La culture et la liberté d'expression n'autorise pas tout.
La ministre de la culture, Jack Lang , BHL et bien d'autres sont choqués et se prennent pour des oracles
Ce sont ces soi-disant élites qui ne respectent plus rien
La majorité silencieuse des Français est choquée.
Il y a des limites à ne pas franchir

Bravo au président départemental Christian Gilet

Quand cessera t'on dans ce pays, juste avant les élections présidentielles, de distribuer l'argent de nos impôts dans des allocations qui ne sont pas financées
Les socialistes, si prompts à critiquer Terra Botanica, vont bien entendu soutenir ce projet par générosité
On ne pourrait que s'en réjouir si nous en avions les moyens
Depuis quelques semaines on entend Monsieur Hollande nous dire que tout va bien et que le pays est sur la voie du redressement
C'est le miracle permanent avec la gauche
Je sais Monsieur le Président tous les efforts réalisés depuis six ans pour relever les finances départementales
C'est un véritable casse tête pour votre majorité
au moment où vous êtes en train de réussir votre pari malgré les augmentations que vous imposent le gouvernement par ses décisions
Voilà la cerise sur le gâteau qui risque d'annuler tous les efforts accomplis
Et que dira la cour des comptes de Monsieur Migault lorsqu'elle examinera le budget du Département
Que vous dépensez sans compter!
Celle qui sait donner des leçons à tous les élus locaux mais qui n'est jamais surveillée, saura t'elle reconnaître la responsabilité des élus nationaux et de Monsieur Hollande?
Il faut gérer en bon père de famille nous apprend t'on
Le gouvernement ferait bien de s'en inspirer en période préélectorale.

Dominique Monnier

COMMEMORATION DU 8 MAI

Au Puy Notre Dame, j'ai participé au 8 mai par respect et en souvenir
de ceux qui ont donné leur vie pour la France pour notre liberté
Ne l'oublions jamais



Le défilé est parti de la cour de la mairie emmené par le corps des sapeurs pompiers



Suivaient la musique de Vivy, Monsieur le Maire et des représentants du Conseil Municipal



de nombreux militaires qui accompagnaient un détachement des dragons de Fontevraud,
jumelés avec la commune, le colonel Isabellon, les anciens combattants et les représentants de l'école



Après un dépôt de gerbes au momument Jules Raimbault,



le cortège s'est dirigé vers le monument aux morts principal de la commune
Monsieur le président Robert Guyon a lu le message adressé par le ministre des anciens combattants



Ensuite le colonel Isabellon a remis la croix du combattant à Michel Dutour



et la médaille des porte drapeaux à Jean Taillet
Pour clôturer cette cérémonie Patrice Mouchard, le maire, a invité la population à partager le verre de l'amitié

26 Avril 2016

Par Dominique Monnier, mardi 26 avril 2016 à 06:39 :: Informations cantonales

FLEURISSEMENT

Une trentaine de cerisiers fleurs donnés par Mr Chenoir ont été plantés sur la Commune du Puy Notre Dame en 1992 par la municipalité
Le résultat est magnifique actuellement place de la Paleine , en arrivant de Doué la Fontaine



En descendant la rue des Picards



Au monument de Jules Raimbault



Devant les muriers, plantés par Mr et Mme Wadoux

A PROPOS DE LA SESSION DU CONSEIL DEPARTEMENTAL

Ayant participé à de nombreux arbitrages budgétaires en qualité de vice président du Conseil Général sous les mandats respectifs de Christophe Béchu et de Christian Gillet, je suis révolté par l'attitude de la minorité lors de la dernière session du Conseil Départemental.
En effet le rapport de la Cour des Comptes, qui n'est pas en lui même défavorable, pointe comme toujours le dossier de Terra Botanica, véritable fer de lance de l'opposition.
N'oublions pas que ce dossier a été voté par la presque totalité des conseillers de l'époque, toutes tendances confondues et qu'il était indispensable à la réussite du pole mondial de compétitivité du végétal.
Ce dossier est aujourd'hui une réussite.
De plus au moment de cette décision de création du parc, la situation de la France ne se trouvait pas en crise comme maintenant.
Rien ne pouvait laisser prévoir la baisse des financements de l'Etat, ni celle des droits de mutation due à la crise du batîment et surtout le manque de parole du Gouvernement qui a abandonné les départements au niveau des compensations du RSA sur lesquelles il s'était engagé.
Je me pose la question de savoir pourquoi la Corrèze, dont le président de la République était président et le département du Nord, n'ont pas déposé leur bilan à l'époque alors que leurs situations étaient déjà beaucoup plus difficiles que celle du Maine et Loire.
Comment par miracle s'en sont ils sortis ?
J'aimerais qu'on me l'explique.
On ne sait pourquoi certains départements, les plus en difficultés,ont touché des compensations exceptionnelles de RSA mais malheureusement ils étaient tous de gauche
C'est curieux de voir que le Maine et Loire et d'autres n'avaient pas été retenus
Je me souviens des diminutions drastiques pendant les préparations des budgets , des efforts, de la solidarité et du sérieux de tous les responsables élus pour faire face aux difficultés auxquelles nous étions confrontés et pendant les mandats de C.Béchu et C.Gillet
Et pendant de temps Monsieur Grégory Blanc et les membres de son groupe continuaient à réclamer sans cesse de nouvelles dépenses sociales, un nouveau collège sur Beaupréau par pure démagogie sans s'occuper du coût de la construction et des conséquences sur les deux collèges voisins qui auraient risqué une fermeture.
Si la majorité avait accepté toutes ces demandes, où en serions aujourd'hui ?
En conclusion pourquoi la cour des comptes ne signale t'elle pas que si l'Etat avait remplit ses engagements, les départements ne seraient pas en difficultés.
Je ne n'insisterai pas plus sur la cabale concernant les subventions car tous les spécialistes savent qu'avant de présenter un dossier en commission permanente, il est étudié par la commission spécialisée
Alors Monsieur Blanc si vous êtes responsable, admettez que votre situation est un peu difficile.
Vous ne nous rappelez jamais que c'est votre ami François Hollande qui est président .
Lui même n'aurait aucune responsabilité sur ce qui arrive?
J'en doute !!!!
Je félicite le président Gillet pour sa gestion dans cette période difficile.
Vous devriez en faire de même avec son équipe au lieu de réclamer et de sans cesse réclamer.
S'opposer par principe, ce n'est pas l'avis des Français qui demandent un peu plus de compréhension et de collaboration pour faciliter leur vie quotidienne.

Dominique Monnier

MERCREDI 20 AVRIL 2016


Coucher de soleil du 10 avril au Puy Notre Dame
(Photo Marie Hélène Landais)



Lever de soleil du 20 avril au Puy Notre Dame

COMMUNE DU PUY NOTRE DAME



Le portail flambant neuf

En passant hier devant la mairie du Puy Notre Dame, j'ai trouvé que le portail d'entrée avait pris un coup de jeune
En effet sa peinture était rutilante et d'un blanc neigeux agréable
Un peu plus loin , rue du Stade, deux jeunes maniaient du pinceau avec dextérité
En réalité il s'agit d'un chantier de jeunes, organisé par le Centre social de Montreuil Bellay et la municipalité du Puy Notre Dame.
Quatre jeunes de la commune se sont mobilisés
Félicitations aux participants qui passent une partie de leurs vacances à remettre en état le patrimoine de leur village pour le plaisir de tous



Une équipe de jeunes en plein travail

DECLARATION D'IMPOTS

Un article de la revue de presse concernant les veuves d'anciens combattants et les anciens combattants a attiré mon attention
J'ai vérifié sur la revue "Le particulier" qui confirme cette décision que je rapporte

Une demi-part supplémentaire pour les anciens combattants dès 74 ans

L'âge requis pour bénéficier de la demi-part d'ancien combattant est abaissé à 74 ans à partir de l'imposition des revenus de 2015 (Impôts 2016).
Pour l'impôt sur les revenus perçus en 2015 et déclarés en 2016, les titulaires de la carte d'ancien combattant bénéficient désormais d'une demi-part supplémentaire dès l'âge de 74 ans.
Cette majoration est également accordée à leurs veufs ou veuves du même âge.
Auparavant l'avantage fiscal n'était pas accordé avant 75 ans.
Un avantage exceptionnel et limité
Cette demi-part supplémentaire constitue une exception au principe du quotient familial applicable pour le barème de l'impôt sur le revenu, puisqu'il ne correspond à aucune charge effective, ni de famille, ni liée à une invalidité.
Si les 2 conjoints sont anciens combattants âgés d'au moins 74 ans, l'avantage reste toutefois limité à une demi part supplémentaire pour le couple, sans cumul.

13 Avril 2016

Par Dominique Monnier, mardi 12 avril 2016 à 17:15 :: Informations cantonales

COMMUNE DU PUY NOTRE DAME

La commune du Puy Notre Dame est labellisée "Village de charme" et Petite cité de caractère"
Certains habitants pourraient se dire quelle prétention!
A force de circuler dans nos rues et nos ruelles, on se familiarise avec notre patrimoine et on en oublie peut être l'essentiel
C'est pourquoi j'ai profité de la réfection de la rue Sainte et de la rue du Couvent, pour lever les yeux et promener mon portable
Je vous propose de visiter ce quartier de la commune en quelques photos
En partant de la collégiale, descendons la rue Sainte

RUE SAINTE

Vous découvrez une plaque de rue comme la ville en est ornée sur de nombreuses façades



Ces sculptures ont été réalisées par des compagnons lors de concours organisés pendant les fêtes du vin et du champignon
Ici l'artiste a certainement réalisé une sainte ou la vierge
Cela est laissé à l'imagination du visiteur
En commençant à descendre la rue , sur la droite, vous découvrez un bâtiment récent
Il s'agit de l'ancienne poste construite dans les années 1960, transformé aujourd'hui en gîte d'accueil pour randonneurs au rez de chaussée
Précédemment il existait un vieux garage, tenu par la famille Poirault
Les plus anciens se souviennent encore de la 203 Peugeot du garagiste dont l'immatriculation était particulière
La plaque portait le numéro 1 A 49
Toujours à droite un peu plus bas, on trouve un grand immeuble qui était occupé par Monsieur Palussière.
Il était hongreur et faisait office de vétérinaire



Du côté gauche il existe une belle construction(photo ci-dessus), aujourd'hui restaurée à l'intérieur
C'était le siège de deux commerces
La boucherie d'Amand Chiron dont l'abattoir a été remplacé aujourd'hui par un gite haut de gamme
Et la boulangerie de Monsieur Lemeunier
De nombreux immeubles sont à étages ce qui est une spécificité de la commune
On parlait très souvent de la ville du Puy Notre Dame
C'est sans doute parce que c'était une ville close, entourée de remparts, un lieu de pèlerinage
et avec la présence de nombreux commerces



Le porche



Un peu plus bas , côté droit on découvre une maison avec une petite tour
C'était une maison de chanoine de la collégiale dont le chapitre avait été créé par le roi Louis XI
Toutes les habitations de ces ecclésiastiques, disséminées un peu partout sur la commune
sont reconnaissables par leurs tourelles
En face l'exploitation viticole de la famille Poirier rachetée récemment par un architecte belge



C'est un immeuble entièrement restauré avec création de fenêtres à meneaux
avec chiens assis qui n'existaient pas à l'origine



Sur les murs de cette maison on découvre une grosse pierre creusée



Il s'agit simplement du gond du portail d'entrée de la ville par le sud

Nous avons visité la rue Sainte et nous voici en prolongement dans la rue du Couvent

RUE DU COUVENT



Avec les clés de la plaque, on va pouvoir entrer dans ce lieu que les touristes ne doivent pas manquer
En se retournant on aperçoit le clocher principal de la collégiale
Une histoire nous conte qu'il devrait exister un souterrain entre l'église et le couvent des Cordelières
Il est vrai que toutes les maisons sont truffées de caves à l'intérieur de la ville close



Vue du clocher au carrefour de la rue Sainte et de la rue du Couvent

Avançons un peu plus loin pour apercevoir une magnifique dépendance du manoir
que vous allez découvrir par la suite et vous comprendrez pourquoi le titre de village de charme
n'est pas usurpé



Vue de la rue



Vue rapprochée

À cet instant vous n'apercevez pas le manoir qui n'est autre que le couvent des Cordelières
La vue est déjà magnifique et votre œil ne s'attend pas à découvrir la suite
Faites quelques mètres en direction de la glycine qui orne l'entrée et régalez vous
Au siècle dernier il fut le siège d'une exploitation viticole toujours occupé par le vigneron
maintenant retraité

Note :
Les Cordeliers est le nom que prirent les franciscains établis en France.
Leur nom leur aurait été attribué par Jean de Beaufort lors de la septième croisade.
Cette appellation remonte à Saint Louis. Pendant la croisade de 1250, le roi ayant remarqué des religieux très combatifs envers les Sarrasins, demanda leur nom.
On lui répondit qu’ils étaient « de cordes liés » (cordeliers).
En effet, ces moines portaient sur leur robe de bure brune ou grise, une grosse corde, armée de nœuds de distance en distance, qui tombait presque jusqu’à leurs pieds et d'un capuchon court et arrondi.
Ils appartenaient à l’Ordre des Frères mineurs, appelés encore Franciscains, fondé par saint François d'Assise, et confirmé par le pape Honorius III en 12231.
En 1789, les Cordeliers possédaient en France 284 couvents, qui furent tous fermés en 1790.
Au Puy Notre Dame, c'était un couvent de Franciscaines



Prolongez ensuite votre visite et vous apercevrez sur la droite, en levant la tête, les traces
de la chapelle du couvent dont les ouvertures ont été bouchées
On peut supposer que ces fermetures résultaient de l'imposition qui avait été créée
par un gouvernement du début du siècle dernier sur toutes les ouvertures



Et pour terminer la visite de cette rue, il vous reste à voir une dernière maison
dont l'entrée est dominée par un pigeonnier , découvert depuis qu'il a été ravalé
Si vous jetez un coup d'œil derrière l'entrée vous découvrirez une citerne originale
dominé par la Collégiale sur son arrière



Le pigeonnier



La citerne



Une dernière vue sur l'arrière du couvent

RUE SAINT JULIEN ET RUE DE LA BASSE PALEINE

Poursuivons en tournant à droite, en bas de la rue Sainte.
Nous arrivons dans la rue Saint Julien, lieu mythique de la cité car c'est le seul endroit où on peut observer les restes des remparts de la ville close.
Aussitôt sur la droite au dessus de votre tête, une belle arcade, partie d'une maison vendue qui a été restaurée dans les années 90 pour y créer un gite rural.



Les remparts se poursuivent pratiquement jusqu'à la rue du Bélier d'Or et donnent, côté gauche, directement sur le vignoble.



Une centaine de mètres plus loin, vous découvrez une porte surmontée d'un pigeonnier donnant sur le château de Beauregard.



Ce beau manoir est plus récent mais ne dénote pas dans le style du village.
Je me suis permis de jeter un œil pour découvrir en même temps le clocher de la Collégiale.



A droite de la porte, une enseigne typique qui représente un moine buveur.
Chaque vigneron de la commune en possède une.
Elle signale la présence d'une exploitation viticole.
Elle est la reproduction d'une miséricorde de l'église qui se trouve sur une stalle dans le fond de la nef
La municipalité et l'association des vignerons en ont fait l'emblème de la commune.
On le retrouve sur les bouteilles de la nouvelle appellation "Saumur Puy Notre Dame."
Il a été dénommé "Régalade de Moine" par Jean Bellard, poète, bien connu des viticulteurs du Saumurois.
Cette figurine a été imaginée par un professeur d'espagnol de Saumur.
Un moulage en plâtre a également été réalisé et est donné au premier prix des concours de vins.
Il a été remis à certaines collectivités pour qu'elles n'oublient pas notre ville.
Ainsi Monsieur Olivier Guichard, président de la Région et Monsieur Lardeux, président du Département
ont emporté un exemplaire lors de leur visite pour certaines inaugurations.



Pour les plus courageux, descendez vers la route de Saint Macaire du Bois sur 200 mètres et retournez vous
Vous allez pouvoir contempler une des plus belles vues de la commune qui lui a permis d'être citée comme le
"Petit Mont Saint Michel" dans la chartre du Parc Naturel Régional Loire Anjou Touraine



Prolongeons notre visite vers la rue de la Basse Paleine.
Elle possède également sa plaque de rue sculptée.



Un peu plus loin sur la droite, on tombe sur un porche en tuffeau.
Les architectes des bâtiments de France indiquent régulièrement que la commune du Puy Notre Dame
est citée comme remarquable en partie à cause de ses porches qui sont nombreux et tous différents.
Vous trouverez ci-après deux exemplaires situés à cinquante mètres d'intervalle.





Beaucoup de villages possèdent une place de la Paleine.
La molinie bleue (Molinia caerulea), aussi appelée « Paleine », est une espèce de plante vivace de la famille des Poaceae.
Elle est originaire d'Europe du Nord et d'Asie.
Le nom de Molinie est dédié au botaniste chilien Juan Ignacio Molina. Quant à la couleur bleue, elle caractérise les reflets bleutés des feuilles.
Monsieur et Madame Riley qui possèdent un gite rural ont planté une paleine que vous pourrez apercevoir devant leur porche.



Enfin au passage n'oubliez pas de regarder sur la droite la nouvelle plaque de la rue Saint Jacques.



Et sur la gauche les deux de la rue du Moulin.





Et vous terminez votre visite de la rue en découvrant un bel ensemble qui a formé un hôtel haut de gamme ouvert dans les années 1990.



RUE DE LA COUR NAULT ET RUE DE COMPOSTELLE

Revenons en bas de la rue Sainte pour nous diriger vers la rue de la Cour Nault.
On trouve immédiatement sur la gauche une magnifique porte .
Protégée par des remparts la ville du Puy Notre Dame possédait 5 portes et 10 guichets.
Cette porte "Guichet" est le dernier vestige de ce temps, où il fallait payer l'octroi pour entrer dans la ville.



Avancez encore quelques mètres pour entrer dans le plus vieux quartier de la commune dénommé "La Jalterie".
Avant de tourner vers la droite, vous vous trouvez devant un portail en bois .
Il n'a rien d'historique me direz vous.
Eh bien il a une réelle importance.
En effet la municipalité a pratiquement effacé les réseaux électriques en trois mandats sur toute la commune historique.
Il reste encore quelques poteaux sur la rue des Moulins et la rue de la Basse Palenne sur la partie départementale.
Regardez la photo ci-dessous .
Sur la gauche il existait un transformateur de quatre mètres de hauteur qui a été enlevé.
Le syndicat d'électricité l'a remplacé par un beaucoup plus petit
La municipalité a exigé avec l'aide des Bâtiments de France que ce dernier soit caché.
Il se trouve donc derrière dette porte qui a été payée entièrement par le syndicat.



En se retournant on aperçoit toujours la Collégiale et quelques lampadaires sans fil.



Vous continuez dans les vieux quartiers pour vous apercevoir que beaucoup de maisons ont été rénovées.



Comme dans de nombreuses communes, vous arrivez souvent au bout du monde comme c'est le cas dans cette ruelle du Puy Notre Dame.
Ensuite la vigne est prépondérante et encercle de partout le village.



La Jalterie dénomme l'endroit de cette commune qui confirme que c'était un village viticole.
En effet le Jalle était un baquet de bois utilisé par les vignerons.
Il a occasionné une plaque de rue.



Vous remontez ensuite où se trouve l'une des deux coquilles de l'arrêt des pèlerins.



On termine cette visite par la rue de Compostelle et sa magnifique plaque.



A SUIVRE

31 Mars 2016

Par Dominique Monnier, mercredi 30 mars 2016 à 21:11 :: Informations cantonales

LE THOUET EN CRUE A MONTREUIL BELLAY, LA PERLE DE L'ANJOU

Le 29 mars vers 17 heures



Avenue Paul Painlevée



La photo du château est semblable à une peinture



FRELON ASIATIQUE

C'EST MAINTENANT !!!!!!!!!!!!!!

COMMUNIQUE DE Refuge Biodiversité Le Coupoy

Serait-il possible de communiquer ce message à l'ensemble de vos amis et réseaux de connaissances ?
Aucune région ne sera épargnée même au nord de la Loire.
Cela va en empirant chaque année.
Leur progression atteint maintenant la Belgique et les Pays Bas.
En étudiant le cycle de vie de ce frelon,
on s'aperçoit que nous pouvons agir très utilement et individuellement contre le fléau.
En effet, les nids construits dans l'année se vident de leurs habitants en hiver
car l'ensemble des ouvrières et des mâles ne passent pas l'hiver et meurent.
Seules les reines et jeunes reines se camouflent,
dans les arbres creux, sous des tas de feuilles, dans des trous de murs etc…
Elles n'en sortent que courant février et recommencent à s'alimenter.
C'est à ce moment que nous pouvons agir.
En disposant dans nos jardins et en ville sur nos balcons,
des pièges pour attraper ces futures fondatrices de nids.
1 reine = 2 000 à 3 000 individus…



Pour fabriquer ces pièges, il suffit de récupérer des bouteilles plastique d'eau minérale,
de percer trois trous, puis de verser à l'intérieur 10 centimètres d'un mélange
composé de 1/3 de bière brune, 1/3 de vin blanc (pour repousser les abeilles)
et de 1/3 de sirop de cassis.
Il suffit de laisser en place ces pièges de la mi-février à fin avril.
Vous pouvez bien sûr prolonger l'opération jusqu'à l'arrivée du froid…
Changer la mixture de temps en temps
et surtout détruire les occupants car il ne sont pas toujours morts,
sortis du piège, il peuvent se réveiller et repartir.
Merci de votre lecture et à vos pièges !
L'an passé avec 1 seul piège à DAX (40)…
72 reines ont été éliminées…

FAITES SUIVRE A UN MAXIMUM DE PERSONNES A LA CAMPAGNE COMME A LA VILLE

REGARDEZ CETTE FEMME, NE L'OUBLIEZ JAMAIS



Iréna SENDLER 1942 Récemment décédée à 98 ans.
Elle demanda pendant la 2ème guerre mondiale à aller travailler dans le Ghetto de Varsovie, comme plombier, serrurier.
Elle avait une motivation bien particulière.
Elle connaissait les plans d'extermination des nazis envers les juifs, elle était Allemande. Irena a caché des enfants dans le fond de sa boîte à outils qu'elle transportait à l'arrière de son véhicule ainsi qu'un grand sac (pour les enfants plus grands).
Elle avait aussi un chien à l'arrière qu'elle a entraîné à aboyer quand les soldats allemands la contrôlaient à l'entrée et à la sortie du ghetto. Les soldats ne pouvaient rien contre le chien qui couvrit en fait le bruit que pouvaient faire les enfants.
Elle sauva 2500 enfants en les cachant ainsi.
Elle fut arrêtée et les nazis lui brisèrent les jambes, les bras et la torturèrent très sévèrement.
Irena garda tous les noms des enfants qu'elle avait sortis du Ghetto et garda ces noms dans une jarre en verre enterrée derrière un arbre, au fond de son jardin derrière sa maison.
Après la guerre, elle essaya de localiser tous les parents qui avaient pu survivre et tenta de réunir les familles, mais la plupart avaient été gazés.
Les enfants qui avaient été sauvés ont été placés dans des familles d'accueil ou ont été adoptés.
L'année dernière elle a été proposée pour « le prix Nobel de la Paix », mais n'a pas été retenue ( c'est Al Gore qui fut primé « pour son film » sur le « réchauffement de la planète »)
En sa mémoire, 63 ans plus tard, je participe à cet anniversaire, très modestement en faisant suivre ce message.
J'espère que vous ferez de même.

Nous espérons que ce courriel sera lu, par plus de 40 millions de personnes dans le monde entier !
Rejoignez-nous pour le transmettre autour du monde en le faisant suivre à tous ceux que vous connaissez.
Ne le détruisez pas ! Cela vous prendra une minute pour le faire suivre !

NOTE DE DOMINIQUE MONNIER

Quelle surprise!!!
Il est vraiment étonnant aujourd'hui que les socialistes fassent des propositions
Monsieur Clergeau a la mémoire courte
Essayer de rapporter le bilan de Monsieur Auxiette et dire que c'est la première fois qu'on prive un élu de parole, cela me parait étonnant
Le président Auxiette avait le doigt facile pour couper le temps de parole nous précisaient les élus régionaux de l'époque
Il ne fallait pas que la consoeur de Monsieur Clergeau s'attende à des applaudissements, surtout quand on sait que la politique de l'apprentissage était à la baisse
Je crois me rappeler à l'époque l'étonnement des chambres de commerce sur la baisse des aides à la surprise générale
Alors donner des leçons quand on a eu le pouvoir pendant deux mandats, cela relève de la provocation!
Monsieur le Président Retailleau, vous avez promis d'agir vite
Continuez, nous vous faisons confiance
Dominique Monnier

25 Mars 2016

Par Dominique Monnier, vendredi 25 mars 2016 à 05:57 :: Informations cantonales

COMMUNE DU PUY NOTRE DAME



Les travaux d'eau et d'assainissement se terminent
Ils se prolongent actuellement sur les rues Saint Julien et de la Cour Nault
Ensuite il faudra encore trois semaines effectuer les branchements individuels
L'entreprise Justeau laissera alors la place à Anjou Travaux Publics de Brossay
pour la réfection de la surface et la finition de la rue Sainte
Cette réalisation va compléter et donner un sérieux coup de jeune au centre bourg historique

__