TOURISME

Vu dans le Courrier de l'Ouest
L’Anjou ne veut plus se laisser « aspirer » ses visiteurs

Nouveaux locaux, nouvelle appellation, nouvelles têtes dirigeantes…



Denis Griffon, Philippe Chalopin et Sabrina Biotteau

Passant de la place Kennedy à la rue Saint-Aubin, le Comité départemental de tourisme de Maine-et-Loire n’a pas seulement adopté un nouveau nom en devenant Anjou Tourisme. Il a aussi renouvelé ses cadres, puisqu’autour de Philippe Chalopin, le président élu en 2015, et des 18 salariés de la structure, arrivent deux nouveaux visages. Denis Griffon, déjà connu du monde du tourisme à la tête de Terra Botanica, en devient le directeur, alors que Sabrina Biotteau, une élue de la commune de Champtoceaux depuis 2001, sera désormais la présidente de la FDOTSI, Fédération départementale des offices de tourisme de l’Anjou. Elle succède à Gérard Dorlot qui y aura siégé pendant 16 ans. La mission qui l’attend ne s’inscrit pas seulement dans la continuité. En se dessinant sous la forme de neuf communautés de communes, avec un seul office de tourisme par unité, le tourisme d’Anjou se prépare à vivre une véritable mutation géographique.

Visiter et séjourner !

Dans ses propos, Denis Griffon se veut d’ailleurs ambitieux. Il voit dans l’Anjou « une richesse invraisemblable » et des arguments capables « non seulement d’attirer davantage de touristes, mais aussi de les faire séjourner plus longtemps. Nous allons passer à l’offensive. Nous ne pouvons plus nous laisser aspirer nos visiteurs ». L’enjeu est bien là. Un tourisme séjourne en moyenne quatre jours dans le département, alors qu’on y dénombre 163 sites à visiter et plus de 43 000 lits marchands, avec à la clé 13 000 emplois induits. Certes, le Maine-et-Loire délivre chaque année 2,6 millions de tickets de visite, comptabilise plus de neuf millions de nuitées, et enregistre 911 millions d’euros de chiffre d’affaires. Mais tout le monde est d’accord : on peut mieux faire.

Nouveau site internet

Pour commencer, et sachant que « 77 % des Français ont préparé leurs vacances en ligne l’année dernière, dont 53 % via des terminaux mobiles », Anjou Tourisme vient de porter sur les fonts baptismaux un nouveau site internet, assez remarquable. Un moteur de recherche avec une carte interactive permet à l’internaute de choisir ses entrées, entre idées de sorties, offres d’hébergement et catalogue de visites par thème choisis. La navigation apparaît claire, rapide et riche. « Au total de plus de 4 000 prestations touristiques proposées. Et ça augmentera ». Il est vrai que l’Anjou via internet a généré l’année dernière 1,2 million de visites, avec environ quatre millions de pages vues.

www.anjou-tourisme.com

LA REVUE DE PRESSE DU MONTREUILLAIS

LE COUDRAY MACOUARD

La poule finale du 25e Challenge de l’Anjou de boule de fort a eu lieu, la semaine dernière à la société l’Union du Coudray-Macouard
14 équipes étaient qualifiées
Résultats:

Demi-finales
Christian Cabré et Maurice Guignard (Chacé) contre Marcel Rousseau et Jean-Pierre Duveau (Varrains) : 10 à 1
Philippe Bouchenoire et Patrick Devanne (Le Coudray-Macouard) contre Jacky Desman et Jean-Paul Becot(Chacé) : 10 à 6

Finale
Christian Cabré et Maurice Guignard, vainqueurs, contre Philippe Bouchenoire et Patrick Devanne :12 à 10

CIZAY LA MADELEINE

Beaucoup de personnes connaissent et ont fait le pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle
Un circuit passe dans le Maine et Loire allant du Segréen jusqu'au Puy Notre Dame pour se prolonger vers Parthenay (etc)
Il existe même un gite de randonneurs dans l'ancienne poste du Puy Notre Dame
L’Association des amis de Saint-Jacques-de-Compostelle compte 400 adhérents dans le département
Chaque année des randos sont organisés et rassemblent les pèlerins
Ainsi Ainsi le dimanche des Rameaux, à l’abbaye d’Asnières, 70 pèlerins ont participé à une marche de 10 km.
Au cours de ce court périple sur la voie des Plantagenêts, ils ont pu découvrir l’église Saint-Denis et la maison mairie de Cizay-la-Madeleine, puis, en passant par le bourg et son lavoir, les marcheurs ont regagné l’abbaye d’Asnières, fondée en 1129 et qui possède encore une grange monastique remarquable datant du XIIIe siècle.
Le château de Chouzé, le village de Fosse-Bellay et la Croix Beausse ont complété le parcours historique.

BREZE
Durant les vacances de printemps, le château de Brézé, en plus de la visite, propose aux enfants de partir à la chasse aux œufs.
Dimanche, les familles sont venues nombreuses et les enfants se sont dispersés dans les douves afin de ramasser les œufs de Pâques.

MONTREUIL BELLAY

L’association "Un bouchon pour un voyage" réunie des passionnés de moto qui organise chaque année des randonnées et réunions festives pour financer des sorties pour les enfants handicapés,
Une randonnée moto aura lieu le samedi 13 mai, au départ des Nobis à Montreuil-Bellay
. L'organisation
L’après-midi? à 14 h 30, rassemblement des motos ;
A 15 heures, départ pour la balade avec une pause au château de Brossay, le retour prévu vers 18 heures.
5 € le casque pour cette action de solidarité.
De 18 heures à 2 heures du matin, un repas fouées et un concert animé par les artistes Simawé et DJ Addikt,
Contact Fabrice Georg, président de l’association, au 07 81 84 09 54, e-mail : un.bouchon.pour.un.voyage@orange.fr