Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dominique MONNIER

9 Avril 2017

Par Dominique Monnier, jeudi 6 avril 2017 à 18:59 :: Informations cantonales

COMMUNE DU PUY NOTRE DAME ET DU VAUDELNAY

On ne peut passer dans l'oubli l'exploit de l'équipe réserve qui accède au 1/4 de finale du challenge Sourice contre Angers
Félicitations à l'équipe et au club qui mérite cette reconnaissance

SUPPORTEZ LES PONOTVALDENAISIENS



COMMUNE DE CIZAY LA MADELEINE

Une animation exceptionnelle dimanche dernier à l'Abbaye d'Asnières
Le nombreux public convoqué par Malika Moreau, membre de l’association organisatrice, a répondu présent
Curieux, marcheurs, touristes étaient en nombre pour assurer la réussite de cette manifestation maintenant bien connue des amateurs
270 marcheurs aux trois randonnées proposées
Madame Moreau précise également que 150 repas au jambon à la broche et beaucoup de fouées ont été servis
Tous les exposants sont également satisfaits de leur journée ».
Dans une ambiance conviviale, le public a pu profiter des nombreuses animations proposées, notamment les jeux en bois,

COMMUNE D'EPIEDS

Réunion de conseil municipal du lundi 3 avril 2017

Les taux d’imposition
Ils ont été revus à la baisse, comme dans plusieurs communes, sur la recommandation de l'agglomération après la création du Grand Saumur
Le maire explique :
« Le 13 mars dernier, nous avions décidé d’augmenter l’ensemble des taxes de 1 %, à savoir :
14,12 % la taxe d’habitation, 23,10 % la taxe sur le foncier bâti et 47,35 % la taxe sur le foncier non bâti.
Cela nous faisait un produit attendu pour 2017 de 220 040 € ».
La communauté d’agglomération Saumur Val de Loire propose d’harmoniser les taux sur les feuilles d’imposition de la taxe d’habitation.
S’il y a une perte pour la commune, une attribution de compensation sera versée.
« Si nous appliquons la baisse, la taxe d’habitation serait de 13,88 %, la taxe sur le foncier bâti de 22,70 % et la taxe sur le foncier non bâti de 46,54 %, soit un produit pour la commune de 222 378 €, ce qui est un plus », précise le maire, avant d’ajouter : « Sur l’ensemble du territoire, on est obligé de lisser les taux. Une commission de la CLECT (N.D.L.R. : Commission locale d’évaluation des charges transférées) a mandaté un cabinet pour revoir les charges transférées. Nous allons être gagnants cette année mais je ne peux dire pour 2018. L’an dernier, on nous avait demandé de faire un effort fiscal et il faut se mettre au niveau de toutes les communes. »
Après avoir annulé la précédente délibération, les élus optent pour la baisse des taux d’imposition.

Indemnité de fonction du maire et des adjoints.
Danielle Leguay explique que les indemnités de fonction consenties au maire et aux adjoints sont fonction de l’indice terminal de la fonction publique.
Pour la commune d’Epieds, comprise entre 500 et 999 habitants, le taux est de 31 % pour le maire et de 8,25 % pour les adjoints.
« Cela fait une augmentation de 6 € », précise Danielle Leguay.
Après délibération, cette augmentation est votée avec dix voix pour et une voix contre.

Contrat Sorégies.
Les élus décident l’adhésion au nouveau contrat de fourniture d’électricité Sorégies Idéa.
Avec ce nouveau contrat en groupement, l'économie pour la commune sera de 762,04 € ».

Convention.
Le Conseil approuve la convention d’entretien avec le Département.

Devis.
Le devis concernant le reboisement de peupliers est accepté.

VU DANS SAUMUR KIOSQUE

Le 116 117, numéro unique pour contacter un médecin de garde, entre en vigueur en Pays de la Loire
Comment faire face à la poussée de fièvre d’un enfant au milieu de la nuit ? Où trouver un médecin un dimanche après-midi ? Depuis le mercredi 5 avril 2017, un numéro national gratuit est entré en vigueur. Il s'agit du 116 117, qui permet désormais de joindre un médecin de garde la nuit ou le week-end. Pour le moment, ce numéro n'est disponible que dans 3 régions, dont les Pays de la Loire. D'ici fin 2017, il devra être déployé dans tout le pays, selon la ministre de la Santé, Marisol Touraine...

Dans certains endroits, mieux vaut ne pas tomber malade un dimanche. Comment faire face à la poussée de fièvre d’un enfant au milieu de la nuit ? Où trouver un médecin un dimanche après-midi ? Autant de questions que chacun peut se poser lorsqu’il a un doute sur son état de santé en dehors des heures d’ouverture des cabinets médicaux, c’est-à-dire le soir après 20h, le week-end à partir du samedi midi et jours fériés.

__ « Simplifier les démarches des Français__ »

Jusqu’à aujourd’hui, la multiplicité des numéros d’appels permettant d’accéder à un médecin de garde, différents dans chaque département (les numéros à 4 ou à 10 chiffres, le 15, etc...) « nuisent à la lisibilité de la permanence des soins ambulatoires » regrette Marisol Touraine. Pour y remédier, la ministre de la Santé a lancé le 116 117, un numéro national gratuit pour joindre un médecin de garde aux heures de fermeture des cabinets médicaux et « pour simplifier les démarches des Français », a-t-elle déclaré. Et d'ajouter dans son communiqué de presse que la création de ce nouveau numéro de téléphone 116 117 « s'inscrit dans la loi de modernisation de notre système de santé ».

Les Pays de la Loire dans les 3 premières régions

Ce nouveau numéro est opérationnel à compter du mercredi 5 avril dans les Pays de la Loire, la Corse, ainsi que la Normandie. « Le déploiement national de ce dispositif est prévu d’ici fin 2017 », précise Marisol Touraine. Pourquoi ce numéro ? « J’ai souhaité faciliter l’accès de tous les Français à un médecin généraliste aux heures de garde : devant la multiplicité des numéros existants d’un département à un autre, j’ai mis en place un dispositif simple et facilement mémorisable. Le 116 117 garantit désormais l’accès aux soins pour tous aux heures de fermeture des cabinets médicaux » explique Marisol Touraine.

9 Avril 2017

Par Dominique Monnier, jeudi 6 avril 2017 à 06:55 :: Informations cantonales

COMMUNE DE MONTREUIL BELLAY

Le négociant en vins de Loire, implanté depuis 1927 à Montreuil-Bellay, a été la cible d’un vol de grande ampleur.
Une plainte vient d’être déposée par son PDG Denis Merlaut.
65000 bouteilles de vins de Loire ont disparu des chais du négociant en vins Joseph Verdier à Montreuil-Bellay.
Un préjudice évalué à 100 000 € par Denis Merlaut, le PDG du groupe Taillan, propriétaire du négociant ligérien.
Ce vol ne fait suite à aucune effraction et a, semble-t-il, été réalisé en plusieurs transports.
« Cette disparition a nécessité des complicités internes », reconnaît le chef d’entreprise qui a déposé plainte la semaine dernière et aurait préféré « la plus grande discrétion alors que l’enquête ne fait que débuter ».

« Ce n’est pas quelques bouteilles dans une sacoche. Il a fallu des camions, des transporteurs et des receleurs. À ce stade, je n’ai que des soupçons », concède Denis Merlaut.
Le PDG du groupe bordelais Taillan - qui possède notamment les crus classés Gruaud-Larose (saint-julien), Haut-Bagès Libéral (pauillac) ou Broustet (sauternes) - est présent chaque semaine à Montreuil-Bellay « pour remonter la seule branche du groupe en perte depuis deux exercices ».
Cette affaire, qualifiée « de mauvaise pub », tombe d’autant plus mal pour l’entreprise qui compte une quarantaine de salariés.
L’importante baisse du chiffre d’affaires, environ 13M€ l’an dernier, serait notamment due à la perte d’un client important en Russie. Pour éviter un plan de licenciements, l’entreprise a eu recours au chômage technique ces deux dernières années.

COMMUNE DE BREZE

Réunion de Conseil municipal du vendredi 31 mars.

Les travaux d’aménagement du centre-bourg réalisés par l'entreprise Eurovia se termineront vers la fin du présent mois
Les deux premières tranches étant terminées, la troisième se réalisera vers septembre-octobre.
La 1re tranche va de l’église au château et la 2e du château à la rue Jeanne-Delanoue. « Cette partie est presque terminée, il reste le bitume. » L’adjoint Michel Denis en charge du dossier explique : « L’entreprise a dégrafé c’est-à-dire avant d’enlever les bordures, elle a ôté tous les enrobés sur les trottoirs. Puis elle a fait le rognage des bordures et les a reposées. Au niveau du château, l’entreprise a refait le trottoir. Il n’y aura pas de stationnement puisqu’il s’agit du CD 93 et ces travaux font suite à la loi handicap »
. La largeur des trottoirs est de 1,30 m pour une largeur de route de 5 m. « Il n’y aura pas de bande axiale, précise le maire. Pas de dos-d’âne avec une limitation de la vitesse à 50 km/h et une petite chicane pour marquer l’entrée du château. »
Il reste un mois de travaux pour arriver rue Jeanne-Delanoue et terminer au 30 avril avec l’enrobé.
Les riverains sont satisfaits car cela va être propre devant chez eux et cela va ralentir la vitesse. »
Le montant des travaux des trois tranches s’élève à 330 000 € TTC.
« Nous avons obtenu une subvention de DETR de 83 000 € puisque ces travaux s’intègrent dans la loi handicap. »