LES PEPIFOLIES DE DOUE LA FONTAINE



L'inauguration démarre , de gauche à droite avec un pull rayé le président des Pépifolies,
Monsieur Pattée, maire de Doué la Fontaine, Monsieur Jean Marie Maitreau,
président des rosiéristes et Dominique Monnier, vice président du conseil général

Samedi matin j'assistais à l'inauguration du marché des végétaux aux Ecuries Foulon
Dès 10 heures de nombreuses personnes étaient présentes pour acheter rosiers, arbres et autres
Après avoir fait le parcours habituel, Monsieur Jay, président du Congrès mondial des rosiéristes
de Lyon, a planté un rosier dans le magnifique parc des Ecuries Foulon
Après les discours , un vin d'honneur a clôturé la cérémonie

Le Marché

Mon discours

Monsieur le Sous Préfet
Messieurs les conseillers généraux
Monsieur le Maire
Monsieur le Président
Chers amis

Aujourd'hui, cher Président, je n'ai pas envie de vous envoyer sur les roses mais plutôt de vous féliciter car en créant Pépifolies , vous avez découvert le pot aux roses.
Je voudrais de plus vous préciser que l'histoire de votre manifestation n'est à pas à l'eau de rose mais le reflet d'une véritable réussite de la filière des rosiéristes dont vous êtes ,avec votre équipe, des éléments moteurs
Et ces Pépifolies ne sont pas seulement l'espace d'un matin comme disait Malherbe mais un long week-end tranquille, merveilleusement placée à la Sainte Catherine puisque tous les produits présentés n'auront aucune difficulté à prendre racine.
Il n'y a pas de secret, on vient toujours avec plaisir à cette inauguration car on est reçu avec beaucoup de gentillesse, par des professionnels passionnés et dynamiques, ce qui est certainement la raison d'une partie de la réussite
D'une profession indépendante, vous avez su mobiliser et entraîner une filière ce qui n'était pas acquis d'avance et bien d'autres pourrait en prendre de la graine.
Quel beau parcours depuis notre première rencontre au Conseil Général
Un regroupement pour obtenir de l'aide pour les réserves d'eau, une inscription à Végépolys, un soutien sans réserve des collectivités que ce soit du département et de la Région, création des Pépifolies et cette année développement d'un site internet, participation des radios et des journaux spécialisés et une belle promotion au prochain congrès mondial des roses à Lyon où le département vous accompagnera comme nous vous l'avons promis.
Tout cela vient compléter les journées de la rose.
Quelle belle promotion pour votre filière et qui plus est pour le tourisme départemental dont j'ai la responsabilité
Doué la Fontaine peut être fier de ses rosiéristes, Monsieur le Maire, surtout quand la réussite est au rendez vous
C'est pourquoi nous continuerons à travailler ensemble en parfaite collaboration pour développer encore plus et confirmer notre pole de compétitivité mondial du végétal dont Doué la Fontaine est un artisan essentiel
Je vous remercie de votre attention

Dominique Monnier
Vice Président du Conseil Général



Pendant les discours, les invités sont attentifs

SAINTE GENEVIEVE DE LA GENDARMERIE

Vendredi matin je me suis retrouvé sur invitation de la compagnie de gendarmerie du Saumurois pour assister à leur fête annuelle à Saint Cyr en Bourg
Après la messe traditionnelle en présence de Monsieur le Sous Préfet de Saumur et de Monsieur le Maire de Saint Cyr en Bourg, nous nous sommes réuniss pour le dépôt de la gerbe au monument aux morts de la Commune.
C'est toujours un moment très émouvant surtout quand la Marseillaise démarre
Ensuite un vin d'honneur traditionnel après les nombreux discours des personnalités
J'avais le matin même préparé un texte de soutien à la gendarmerie qui a, semble t'il été très apprécié et applaudi, sauf par le substitut du procureur ce qui m'a paru normal en raison des libérations rapides dont j'ai parlé dans mon mot
Je vous joins l'intégralité du discours que j'ai prononcé

Monsieur le Conseiller Général, cher collègue
Messieurs les Maires
Monsieur le Substitut du Procureur
Mon colonel
Mesdames et Messieurs les Officiers, Sous Officiers
Mesdames et Messieurs les Gendarmes

Lorsque j'ai préparé ce mot, j'ai fait quelques recherches sur Internet pour connaître l'origine de la Sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie
. A ma grande surprise j'ai découvert que cette tradition était relativement récente puisque Sainte Geneviève a été nommée patronne de la gendarmerie par décret de Jean XXIII du 18 mai 1962.
Mais vous n'êtes pas les seuls à être sous sa protection puisqu'on note également d'autres professions comme les ciriers, les bergères, les tapissiers et les parisiens.
Vous voilà revenu dans ce canton de Montreuil Bellay qui vous reçoit pour la dernière fois puisque la réforme territoriale nous supprimera dès l'année prochaine
Je vous souhaite donc la bienvenue
Par contre pour le travail des gendarmes, les cantons n'ont aucune signification car la délinquance n'a pas de frontière hélas .
Je veux saluer le travail que vous réalisez continuellement et qui est loin d'être reconnu pas tous
Lors de la dernière session du Conseil Général, nous avons été reçu à déjeuner par Monsieur le Préfet et je me suis retrouvé à vos côtés, mon colonel, et j'ai beaucoup apprécié notre conversation et votre vision de la gendarmerie, pleine de clairvoyance et de bons sens.
En effet il faut admettre que les statistiques sont toujours plus ou moins bonnes d'une année sur l'autre et il faut tendre à l'amélioration de ces dernières
Mais il arrive un moment où la perfection est difficile à atteindre
En matière de sécurité automobile la progression a été énorme ces dernières années et il faut se rendre à la raison , les automobilistes dans leur grande majorité sont plus raisonnables, les accidents ont diminué malgré l'augmentation du trafic
Peut on arriver à un point zéro, je dis non car il y aura toujours un facteur hasard ou négligence qu'on ne pourra jamais ignorer
Qu'on sanctionne les délits, rien de plus normal mais quelquefois il faut admettre que certaines petites fautes relèvent plus d'un prélèvement fiscal que d'une sanction
Le bon sens doit être le mot d'ordre de chacun d'entre nous%% Vous avez un métier difficile et la route n'est pas l'essentiel de votre activité.
Vous méritez notre admiration car qui, parmi nous, accepterait de sortir en surveillance la nuit avec tous les risques que cela comporte
La petite délinquance pourrit souvent la vie de nos concitoyens et pourtant souvent vous solutionnez et arrêtez de petits malfrats, quelquefois plusieurs fois, mais sur lesquels vous n'avez aucun soutien car à peine arrêtés, il sont immédiatement libérés
Nos administrés ne comprennent pas et je comprends que pour vous cela peut être source de découragement
Un bon nombre d'entre vous sont surpris de décisions judiciaires trop clémentes qui ne reconnaissent pas le travail que vous avez effectué avec quelquefois des risques
Comment peut on supporter que lors des récentes manifestations pour le fameux barrage contesté dont la presse nous en rabat les oreilles, les manifestants armés de cocktail Molotov vont être bientôt canonisés pour condamner ce pauvre policier qui n'a fait que son devoir
Cette année encore des militaires de la gendarmerie ont payé de leur vie l'accomplissement de leur mission et nous devons avoir une pensée pour leur famille et pour leurs proches Quand j'entends des voix qui s'attaquent à la gendarmerie, je suis en profond désaccord
S'en prendre à l'arme, c'est s'en prendre à l'Etat et votre corps est là pour servir l'intérêt général et ne doit pas être affaibli
Nous avons besoins d'être unis et solidaires avec les hommes et les femmes qui luttent contre la délinquance
C'est pourquoi, mon colonel, votre corps mérite nos remerciements et notre soutien
Continuez à dialoguer comme vous le faites avec les élus pour une meilleure compréhension et pour mieux expliquer votre fonction
C'est ce que nous espérons et nous vous souhaitons à tous une bonne Sainte Geneviève en oubliant pour une journée tous les tracas inhérents à votre profession
Dominique Monnier
Vice Président du Conseil Général


SOIREE DES PROFESSIONNELS DU TOURISME

Depuis maintenant 8 ans, le comité du tourisme organise la soirée des professionnels du tourisme
Cette année elle s'est déroulée dans le nouveau complexe de Juigné sur Loire dénommé" Le fief de la Thioire"
180 prestataires touristiques étaient inscrits ce qui marque un succès grandissant de cette manifestation
Après mon discours d'ouverture que je vous joins ci-après, 4 binômes ont témoigné sur des réalisations pour lesquelles le comité du tourisme est à l'origine
La première concerne la réalisation de l'hôtel troglodyte de Louresse Rochemenier avec le témoignage de Monsieur Justeau, dans le cadre du plan d'excellence rurale
Le second par le musée de la vigne et du vin avec l'aide du comité pour obtenir le label qualité tourisme handicap
Le troisième pour la création dans l'ile de Chalonnes Montjean d'une chambre d'hôte" avec le label Loire à vélo et la création de 400 kms de pistes cyclables sur le département
Et le quatrième sur l'aménagement du village vacances de Ribou avec un investissement de 5 millions d'euros sur 3 ans
Ensuite Laurent Boron a exposé tout le travail réalisé par l'équipe du Comité du Tourisme en se félicitant des excellents rapports entretenus avec le département
La visite du domaine du Fief de la Thioire nous été proposée, une réalisation remarquable de chambres d'hôtel, restaurant, salle de séminaire soit un investissement de 6 millions d'euros sans l'aide de subventions publiques
L'apéritif et le diner payé par les participants ont clôturé cette soirée réussie

Mon discours d'ouverture de la soirée

Messieurs les Conseillers généraux et Maires
Mesdames et Messieurs les responsables des offices de tourisme, des sites touristiques
Mesdames et Messieurs les prestataires
Chers amis

En tout premier lieu je voudrais remercier Laurent Boron et nos collaborateurs pour l'organisation de cette soirée qui s'ouvre sur les meilleurs auspices.
Je commence par eux pour ne pas les oublier car je tiens beaucoup à cet esprit d'équipe qui nous anime depuis sept années.
Il s'est toujours révélé efficace et comme disait une femme célèbre en politique un esprit gagnant gagnant.
Nous en sommes déjà à la huitième soirée des professionnels du tourisme.
Comme le temps passe et quelle évolution depuis 2006 .
J'ai consulté ma boule de cristal .
Vous avez tous 8 ans de plus.
Au niveau d'Anjou Tourisme, nous avons évolué depuis 7 ans de façon importante.
L'ancien comité du tourisme n'a rien à voir avec le nouveau.
Jugez plutôt.
L'ancien comité, l'hôtellerie de plein air, la commission tourisme de la chambre de commerce, la commission tourisme de la chambre d'agriculture, la fédération des offices de tourisme du Maine et Loire ne font plus qu'un et nous avons plaisir à travailler ensemble et en parfaite collaboration.
Quelle évolution en sept années que vous, les professionnels du tourisme, avez pu distinguer tout au long de cette période.
C'est pourquoi j'ai plaisir à vous retrouver, une fois encore, dans ce magnifique endroit du fief de la Thioire que vous aurez le loisir de visiter après nos longs exposés qui se prolongeront jusqu'à la nuit vers quatre heures demain matin.
Je vous le dis, vous n'êtes pas rentrés tellement les débats vont être passionnants.
Merci donc à celui qui nous reçoit dans ce bel établissement moderne de Juigné sur Loire.
Le thème choisi pour les professionnels que vous êtes est :

Un partenariat dynamique pour l'avenir de notre destination.

Dynamique est le maître mot de la soirée.
Vous en êtes tous persuadés n'est ce pas.
La France est d'ailleurs reconnue comme la première puissance touristique du monde.
Est ce encore la réalité ?
Il peut sembler difficile de comprendre pourquoi notre industrie touristique est si négativement connotée et si négligée par les décideurs politiques.
Et pourtant la part du tourisme dans l'économie française représente 85 millions d'euros loin devant l'automobile pour 69 millions et de l'agriculture pour 79 millions.
Sa valeur ajoutée de 42 millions d'euros la place devant les secteurs de l'énergie et des industries agricoles et alimentaires.
Malheureusement en période de crise le tourisme n'est pas un sujet politique majeur en France.
C'est ce qui ressort d'une étude faite par un polytechnicien français, Julien Barnu, qui se passionne pour le tourisme et qui a intitulé son article comme « le coûteux mépris français ».
Pourtant tous les pays émergeants commencent par le tourisme pour se faire connaître et pour se développer.
L'année passée, j'étais moi même en Croatie et j'ai pu constaté la qualité des services et le développement hôtelier de ce pays ; là le tourisme est pris au sérieux.
Quand est ce que nos hommes politiques prendront le problème à bras le corps quand on voit la qualité des paysages variés de notre France.
Nous avons tout.
Heureusement dans notre région nous sommes encore soutenus par notre autorité de tutelle qui est le département.
Mais nous avons aussi notre responsabilité dans les échecs.
Sachons communiquer, ne restons pas replié sur nous mêmes.
La presse parle depuis de nombreux mois en négatif pour le sensationnel de Terra Botanica.
Bien entendu il manquait, un manager, bien entendu le temps n'a pas aidé le démarrage de ce parc, bien entendu la communication a été mauvaise et insuffisante
Mais il est noté comme un des plus beaux parcs d'Europe par les agences spécialisées de notation
Et il y a également du positif
Des emplois en premier lieu dont on ne parle pas, des retombées économiques sur l'agglomération d'Angers dont a parlé souvent Jean Pierre Chavassieux.
Mais c'est dans ce contexte qu'il faut se retrousser les manches et faire corps ensemble car nous avons besoin de locomotives.
Cela nous a permis de réfléchir pour la suite, depuis plusieurs mois, avec les grands sites touristiques dont certains responsables sont dans la salle et de se poser la question de savoir si notre communication à tous n'était pas insuffisante.
Regrouper nos moyens entre les grands offices, les collectivités, les grands sites pour parler du département dans la capitale et ailleurs, c'est ce qu'il en ressort
Car quand un site ne réussit pas, c'est un échec pour tous.
Quand on entend Jean Pierre Chevenement ou Martine Aubry en 2012 nous dire qu'il n'est pas question que notre pays deviennent un musée, ils ne se rendent pas compte de ce que représente la dimension économique du tourisme.
C'est d'ailleurs ce que nous précisons à notre président du Conseil Général qui a découvert que par notre action auprès de l'hôtellerie de plein air, les groupes spécialisés n'ont pas hésité à investir depuis 5 ans presque 14 millions d'euros dont les ¾ sans l'intervention des collectivités sur le Maine et Loire et France Loc à Ribou qui envisage 5 millions d'euros sur 5 ans.
Alors mes amis n'hésitons pas à améliorer la compétitivité de l'industrie touristique afin de développer une sorte de conscience touristique, car il est impossible de développer une industrie touristique forte sans impliquer la population et les responsables politiques.
A l'heure où nous ne savons pas si le chef de filât sera la Région ou le département dans le cadre de la réforme territoriale, ne perdons pas notre temps car nous savons que le dynamisme touristique ne dépend pas des collectivités qui ne sont que des leviers d'aide au développement, mais travaillons ensemble car nous savons bien que c'est de vos entreprises que la réussite interviendra pour faire connaître notre bel Anjou.
Alors comme nous vous le disons continuellement, tous ensemble, cultivons l'émotion.
Bonne soirée à tous

Dominique Monnier
Vice Président du Conseil Général
Président d'Anjou Tourisme

REUNION DES CHAMBRES CONSULAIRES



Au Conseil Général avec Mr. Deze, président de la FDSEA et Francois Beaupere, président de la Chambre d'agriculture, Éric Groux, Président de la Chambre de Commerce, Gérard Aubry, Président de la Chambre des Métiers et Paul Jeanneteau, Président du Comité d'expansion
Manquent sur la photo Christian Gilet , président du Conseil Général et Dominique Monnier, Vice président du Conseil Général
Nous avons fait un tour d'horizon de la situation économique et des difficultés actuelles des chambres consulaires après la ponction du gouvernement sur leurs fonds de réserve pour des investissements futurs

MONUMENT AUX MORTS DU PUY NOTRE DAME



La classe de CP de Willy Aumont

L' Ecole du Puy Notre Dame "La Bonne Aventure" s'intéresse à faire découvrir les habitants
de la Commune qui ont donné leur vie pour la France pendant les différentes guerres
dont celle de 1914 dont nous fêtons le centenaire aujourd'hui
Les instituteurs s'intéressent au devoir de mémoire et ont visité avec les écoliers
le monument aux morts de la Commune
J'ai retrouvé pour ces petits étudiants le jour de l'inauguration de ce monument
pour qu'ils puissent découvrir ces moments de l'histoire de leur commune

L'INAUGURATION DU MONUMENT



Le monument



Le monument à l'origine entouré de deux canons



La musique de la commune



Les enfants de l'école



La population



Le Maire, l'évêque et les personnalités



Le public