LE COUDRAY MACOUARD

Malversation



LE PUY NOTRE DAME

Commande de masques

La commune vient de commander 1000 masques par l'intermédiaire de la Communauté d'Agglomération de Saumur
Ils seront remis à chaque habitant selon des modalités qui reste à définir
De cette, si le gouvernement rend le port obligatoire, les habitants seront prêts à être protégés
De même des couturières bénévoles sont prêtes à confectionner des maques mais le manque d'élastique se fait sentir
Si des habitants en possèdent et sont prêts à les offrir , merci de le signaler en mairie au 02 41 52 26 34
Cela rendra service

EN PERIODE DE CRISE, UN PEU D'HUMOUR

La crise
Les problèmes des boulangers sont croissants...
Alors que les bouchers veulent défendre leur beefsteak,
les éleveurs de volailles se font plumer,
les éleveurs de chiens sont aux abois,
les pêcheurs haussent le ton
Bien sûr, les éleveurs de porcs sont dans la merde,
tandis que les céréaliers sont sur la paille.
Par ailleurs, alors que les brasseurs sont sous pression,
les viticulteurs trinquent.
Heureusement, les électriciens résistent
Mais pour les couvreurs, c'est la tuile
et certains plombiers prennent carrément la fuite.
Dans l'industrie automobile, les salariés débrayent,
dans l'espoir que la direction fasse marche arrière.
Chez EDF, les syndicats sont sous tension,
mais la direction ne semble pas au courant.
Les cheminots voudraient garder leur train de vie,
mais la crise est arrivée sans crier gare,
lors... les veilleurs de nuit, eux, vivent au jour le jour.
Pendant que les pédicures travaillent d'arrache-pied,
les croupiers jouent le tout pour le tout,
les dessinateurs font grise mine,
les militaires partent en retraite,
les imprimeurs dépriment
et les météorologistes sont en dépression
Les prostituées se retrouvent à la rue.
Amis,
c'est vraiment une mauvaise passe.
Mais rarement les banquiers perdent au change..
À bon entendeur !
Salut

LE PUY NOTRE DAME

Le saviez vous

En prolongement de la rue de la Collégiale, vous découvrez la rue Saint Denis
Le tailleur de pierres qui a réalisé la plaque de rue a imaginé une personne tenant sa tête sous un bras
Pourquoi?
Tout simplement parce que Saint Denis, premier évêque de Paris, fût probablement décapité au cours du IIe siècle
L'artiste a donc évoqué la décapitation du Saint dans sa sculpture



La rue Saint Denis

DECLARATION D'IMPOTS

Le délai de dépôt est fixé au 8 juin 2020, sauf pour les déclarations papier jusqu'au 12 juin

JEUDI 23 AVRIL 2020

LE PUY NOTRE DAME

Le saviez vous

Le 3 mai 1945 a été journée catastrophique pour le vignoble français
Une gelée historique a détruit la totalité de la récolte
Il en fut de même dans notre région sur les vignes du Vaudelnay, Brossay et le Puy Notre Dame
Une seule exception, la butte à Chuat
On l'appelait ainsi car c'était le nom de son propriétaire qui possédait le vignoble de la Cave Billard
Il s'agit de la butte que l'on voit en arrivant du Vaudelnay sous les cuves de la SCPA
Elle est exploitée aujourd'hui par la famille Aupy
En 1945 seul le vignoble Chuat n'avait donc pas gelé ce qui a fait la fortune de ce viticulteur
J'ai retrouvé une carte postale des cuveries et des pressoirs de l'exploitation très moderne pour l'époque



La famille Chuat était bien connu à l'époque.
En 1947, lors d'une fête du vin, il y eut une intronisation dans cette cave de deux personnalités venues présider la manifestation
Il s'agissait d'Yves Deniaud et Raymond Bussière dont je vous dresse un portrait rapide en suite
Le fils Pierre Chuat et son épouse Anne Marie, connus des anciens habitants avaient acquis l'auberge de la Collégiale où se retrouvaient tous les jeunes de la commune après la messe ou les matches de football
Cette auberge a connu divers propriétaires depuis la guerre :Mrs Biguet, puis Mrs Chuat, Auzero, Delarue, Cassin, Béville et Swhirtz,
Ce restaurant était connu pour ses deux grandes fresques de vendanges peintes sur les murs de la salle de café par Pierre Penon et qui représentaient des scènes de vendanges
De même Pierre Penon , en artiste qu'il était, avait peu de moyens et donnait souvent un tableau en échange d'un repas
Pierre Penon est décédé au Puy Notre Dame, renversé en vélo par un camion au carrefour du village des Caves
L'épisode de la famille Chuat n'est pas terminé puisque le petit fils est revenu au Puy Notre Dame en février 2016
En effet Xavier Chuat est venu de Corbeilles dans l'Essonne, près de Paris, avec son épouse pour faire un don à l'association du Patrimoine de la Commune
Il s'agissait de quatre tableaux peints par Pierre Penon que le propriétaire a voulu remettre à une association pour qu'ils soient conservés et mis en valeur
Monsieur le Maire, des représentants de l'association et de nombreux conseillers municipaux étaient présents pour cette réception puisque ces huiles ont été mises en valeur sur les murs de la mairie
Les noms de Chuat et de Penon peuvent être largement associés avec la commune du Puy Notre Dame



De gauche à droite:
Monsieur Maréchal, président de l'association, Xavier Chuat, Luc Jourdain et Patrice Mouchard, adjoint et Maire

Monsieur Xavier Chat a voulu que ces oeuvres reviennent à son pays d'origine
Il a été chaleureusement remercié par Patrice Mouchard, le maire et Monsieur Maréchal, président de l'association

Les personnalités intronisées en 1947

Raymond Bussières



Acteur de théâtre et de cinéma

Très vite surnommé Bubu, l'acteur apparaît alors dans des films comme L'assassin habite au 21 en 1941 et Quai des Orfèvres en 1947 d'Henri-Georges Clouzot, ainsi que Casque d'or en 1951 de Jacques Becker, Les Belles de nuit en 1952 et Porte des lilas en 1956 de René Clair.
À la suite de ces rôles, il acquiert une certaine célébrité, notamment en Italie
Sa considérable popularité fait de lui un des acteurs les plus reconnus de son temps, toujours employé comme brillant second rôle jusqu'à la fin de sa carrière.
On pense par exemple à son rôle dans Les Sous-doués, où il interprète un vieil homme qui a comme rêve d'avoir son bac, qui le fera de nouveau redevenir très populaire.
Ou à celui, dans L'aile ou la cuisse, du chauffeur de Louis de Funès, avec qui il avait déjà joué dans Taxi, roulotte et corrida.
En septembre 1981, quelques semaines avant sa mort, il déclare : « On commence à se tasser mais la tête marche. On n'est pas des vieux cons. Je dois tout au hasard... Quand on était môme on était raide, il fallait marner. Moi j'ai grandi au milieu des prolos. Je leur dois beaucoup car c'est au contact de ces parigots qui réinventaient la langue française que j'ai créé mon personnage. C'est du mimétisme. » Amateur de pêche et de chasse, Raymond Bussières était l'époux de l’actrice Annette Poivre qui joue très souvent dans les mêmes films que lui et le père adoptif de la comédienne Sophie Sel née d'un premier mariage avec Jean-Marie Cassel.
Il vivait dans le 17e arrondissement de Paris, au 27, rue Cardinet.
Il meurt à l'hôpital Bichat, le 29 avril 1982, dans le 18e arrondissement de Paris après trois semaines de coma, d'un arrêt du cœur. Il est inhumé à Marchenoir dans le Loir-et-Cher.

Yves Deniaud



Acteur et chansonnier

Acteur dans une cinquantaine de films en second rôle (Drôle de drame, la Rose rouge), également homme de radio (le lampiste Leguignon sur Radio Luxembourg) et chansonnier (au Caveau de la République de Paris), célèbre dans les années 1950 pour ses versions en argot des fables de La Fontaine, il enregistre également des textes de Gaston Couté.
C'est à lui que Louis Jouvet, dans Knock, pose la fameuse question : « Ça vous chatouille ou ça vous gratouille ? ».
Mort d'un cancer le lendemain de son 58e anniversaire, il repose au cimetière nord de Clichy.